Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 octobre 2016 7 23 /10 /octobre /2016 12:54

 

 

Colonnade en forme de temple. Epoque Empire - Restauration.

 

Grande colonnade formant temple.

 

 

Bois doré et bois recouvert de papier marbré Vert de Mer et de papier doré.

 

Ce temple est composé de quatre colonnes sur piédestaux surmontées d'un entablement mouluré et de quatre arcs en décrochement, couronnés d'une boule dorée.

 

 

EPOQUE EMPIRE - RESTAURATION.

PREMIER QUART DU XIXème SIÈCLE.

 

 

Dimensions:

Hauteur 123 cm.

Longueur 54,5 cm. 

Largeur 30 cm. 

 

Patine et usure du temps

 

Superbe et grand objet de décoration.

 

 

Colonnade en forme de temple. Epoque Empire - Restauration.
Colonnade en forme de temple. Epoque Empire - Restauration.
Colonnade en forme de temple. Epoque Empire - Restauration.
Colonnade en forme de temple. Epoque Empire - Restauration.
Colonnade en forme de temple. Epoque Empire - Restauration.
Colonnade en forme de temple. Epoque Empire - Restauration.
Colonnade en forme de temple. Epoque Empire - Restauration.
Colonnade en forme de temple. Epoque Empire - Restauration.
Colonnade en forme de temple. Epoque Empire - Restauration.
Colonnade en forme de temple. Epoque Empire - Restauration.
Colonnade en forme de temple. Epoque Empire - Restauration.
Colonnade en forme de temple. Epoque Empire - Restauration.

Partager cet article

Repost0
5 mai 2016 4 05 /05 /mai /2016 14:54

 

 

SUPPRESSION DU RAYON MODE, ACCESSOIRES DE MODE ET TISSUS ANCIENS.

 

ANCIEN PRIX : 350 €

NOUVEAU PRIX : 200 €

(Envoi en colissimo recommandé : Pour la France 10 €)

 

Porte-monnaie Romantique en Sablé de Perles, époque Restauration

 

Ravissant porte-monnaie ou bourse en sablé de perles.

 

Décor double-face sur deux registres d'une frise de fleurs polychromes sur fond blanc et turquoise; et d'une frise de motif de boteh inspiré des cashmeres sur fond bordeaux.

Perle en sablé de couleur turquoise.

 

Monture en métal doré repoussé à décor de rosaces et feuilles d'acanthe.

 

Intérieur en soie beige.

 

EPOQUE RESTAURATION

 

Dimensions :

10,7 x 8 cm.

 

La technique du sablé, aujourd'hui disparue, est restée longtemps un réel mystère.

A la fin du XVIIème siècle on voit apparaître en France des objets d'une totale perfection, qui vont se développer au XVIIIe siècle et se poursuivre dans la première moitié du XIXème siècle.

Ni tissées, ni tricotées, ni crochetées, on compte plus de 150 minuscules perles (environ 1mm) au centimètre carré. Le nom " sablé " veut simplement rappeler que les objets raffinés qui en sont faits, sont recouverts de perles aussi fines que le sable.

Des recherches récentes ont pu établir avec certitude que le sablé consiste en une technique qui allie l'enfilage au nouage, plus proche de certains points de dentelle que de la broderie. Disposées en quinconce, les minuscules perles forment une mosaïque serrée. L'enfilage est fait sur des fils de soie, disposés en rangée en respectant le motif souhaité. Ces fils sont ensuite tendus sur un cadre puis les rangées de perles sont reliées les unes aux autres par un réseau noué qui positionne chaque perle et donne une stabilité au tissu ainsi obtenu. Les motifs décoratifs sont faits de fleurs, de personnages ou d'animaux, accompagnés parfois d'une dédicace.

Ce minutieux travail va être appliqué à quelques objets précieux et élégants tels des coffrets, pochettes, bourses ou aumônières, reliures de carnet, étuis nécessaire, voire des chaussures ou des parements de costume.
La production est si peu importante qu'on l'attribue à des mains anonymes, à des couventines ou aux dames de la noblesse. Destiné dès le XVIIIème à la haute société et parfois également réalisé par des mains princières, on dit aussi que cet art a été enseigné, sur les conseils de la marquise de Maintenon, aux pensionnaires de la Maison royale de Saint Cyr, chargée de l'éducation des jeunes filles nobles et pauvres. Cet art se développe dans la première moitié du XIXème siècle avant de s'éteindre.

 

Porte-monnaie Romantique en Sablé de Perles, époque Restauration
Porte-monnaie Romantique en Sablé de Perles, époque Restauration
Porte-monnaie Romantique en Sablé de Perles, époque Restauration
Porte-monnaie Romantique en Sablé de Perles, époque Restauration
Porte-monnaie Romantique en Sablé de Perles, époque Restauration
Porte-monnaie Romantique en Sablé de Perles, époque Restauration
Porte-monnaie Romantique en Sablé de Perles, époque Restauration
Porte-monnaie Romantique en Sablé de Perles, époque Restauration

Partager cet article

Repost0
5 mai 2016 4 05 /05 /mai /2016 14:28

 

 

SUPPRESSION DU RAYON MODE, ACCESSOIRES DE MODE ET TISSUS ANCIENS.

 

ANCIEN PRIX : 350 €

NOUVEAU PRIX : 200 €

(Envoi en colissimo recommandé : Pour la France 10 €)

 

Porte-monnaie en Sablé de Perles, époque Restauration

 

Ravissant porte-monnaie ou bourse en sablé de perles.

 

Décor double-face d'une rosace dans un octogone entourée d'une guirlande de fleurs.

Monture en acier facetté.

Intérieur en soie beige.

 

EPOQUE RESTAURATION

 

Dimensions :

9,2 x 8,3 cm.

 

La technique du sablé, aujourd'hui disparue, est restée longtemps un réel mystère.

A la fin du XVIIème siècle on voit apparaître en France des objets d'une totale perfection, qui vont se développer au XVIIIe siècle et se poursuivre dans la première moitié du XIXème siècle.

Ni tissées, ni tricotées, ni crochetées, on compte plus de 150 minuscules perles (environ 1mm) au centimètre carré. Le nom " sablé " veut simplement rappeler que les objets raffinés qui en sont faits, sont recouverts de perles aussi fines que le sable.

Des recherches récentes ont pu établir avec certitude que le sablé consiste en une technique qui allie l'enfilage au nouage, plus proche de certains points de dentelle que de la broderie. Disposées en quinconce, les minuscules perles forment une mosaïque serrée. L'enfilage est fait sur des fils de soie, disposés en rangée en respectant le motif souhaité. Ces fils sont ensuite tendus sur un cadre puis les rangées de perles sont reliées les unes aux autres par un réseau noué qui positionne chaque perle et donne une stabilité au tissu ainsi obtenu. Les motifs décoratifs sont faits de fleurs, de personnages ou d'animaux, accompagnés parfois d'une dédicace.

Ce minutieux travail va être appliqué à quelques objets précieux et élégants tels des coffrets, pochettes, bourses ou aumônières, reliures de carnet, étuis nécessaire, voire des chaussures ou des parements de costume.
La production est si peu importante qu'on l'attribue à des mains anonymes, à des couventines ou aux dames de la noblesse. Destiné dès le XVIIIème à la haute société et parfois également réalisé par des mains princières, on dit aussi que cet art a été enseigné, sur les conseils de la marquise de Maintenon, aux pensionnaires de la Maison royale de Saint Cyr, chargée de l'éducation des jeunes filles nobles et pauvres. Cet art se développe dans la première moitié du XIXème siècle avant de s'éteindre.

 

Porte-monnaie en Sablé de Perles, époque Restauration
Porte-monnaie en Sablé de Perles, époque Restauration
Porte-monnaie en Sablé de Perles, époque Restauration
Porte-monnaie en Sablé de Perles, époque Restauration
Porte-monnaie en Sablé de Perles, époque Restauration
Porte-monnaie en Sablé de Perles, époque Restauration
Porte-monnaie en Sablé de Perles, époque Restauration

Partager cet article

Repost0
5 mai 2016 4 05 /05 /mai /2016 11:17

 

 

Tabatière en Coquillage et Argent Massif, 18ème Siècle

 

Belle tabatière Louis XV.

 

Coquillage avec sa monture en argent massif.

 

Couvercle à charnière en forme de coquille Saint-Jacques ouvragée sur une monture à décor de cotes.

 

Deux poinçons XVIIIème sur la bordure du couvercle.

Poids brut : 65 g.

 

XVIIIème SIÈCLE.

 

Dimensions :

Longueur 8 cm.

Largeur 4,4 cm.

Hauteur 3,8 cm.

 

En parfait état.

 

(Par mesure de sécurité, l'argenterie et les objets précieux ne sont pas conservés à la galerie. Les objets sont visibles uniquement sur rendez-vous.)

 

Tabatière en Coquillage et Argent Massif, 18ème Siècle
Tabatière en Coquillage et Argent Massif, 18ème Siècle
Tabatière en Coquillage et Argent Massif, 18ème Siècle
Tabatière en Coquillage et Argent Massif, 18ème Siècle
Tabatière en Coquillage et Argent Massif, 18ème Siècle
Tabatière en Coquillage et Argent Massif, 18ème Siècle
Tabatière en Coquillage et Argent Massif, 18ème Siècle
Tabatière en Coquillage et Argent Massif, 18ème Siècle
Tabatière en Coquillage et Argent Massif, 18ème Siècle
Tabatière en Coquillage et Argent Massif, 18ème Siècle
Tabatière en Coquillage et Argent Massif, 18ème Siècle

Partager cet article

Repost0
15 février 2016 1 15 /02 /février /2016 14:12

 

 

Ceylan, Souvenir de Matara, Etagère en ivoire, ébène, porc-épic, 19ème Siècle

 

Souvenir de la Route des Indes :

 

Rare étagère à poser ou serre-livres.

 

En bois d'ébène entièrement incrusté de motifs décoratifs en ivoire et ivoire teinté corail.

Montants en ivoire tourné et piquants de porcs-épics.

 

Inscription sur le motif central : "MATARA".

 

CEYLAN (actuelle Sri Lanka), MATARA.

Travail dit "indo-européen".

Première moitié du XIXème Siècle.

 

Matara est une ville située sur la côte sud du Sri Lanka, à 160 km de la capitale Colombo. C'est la capitale du district de Matara, dans la Province du Sud.

A partir du XVIème siècle, Ceylan appartint successivement aux Portugais, aux Hollandais puis en 1796 devint une province de l'Empire britannique.

 

Dimensions :

Longueur 49,8 cm.

Largeur 17 cm.

Hauteur 17 cm.

 

Objet rare et en très bel état de conservation.

 

 

Ceylan, Souvenir de Matara, Etagère en ivoire, ébène, porc-épic, 19ème Siècle
Ceylan, Souvenir de Matara, Etagère en ivoire, ébène, porc-épic, 19ème Siècle
Ceylan, Souvenir de Matara, Etagère en ivoire, ébène, porc-épic, 19ème Siècle
Ceylan, Souvenir de Matara, Etagère en ivoire, ébène, porc-épic, 19ème Siècle
Ceylan, Souvenir de Matara, Etagère en ivoire, ébène, porc-épic, 19ème Siècle
Ceylan, Souvenir de Matara, Etagère en ivoire, ébène, porc-épic, 19ème Siècle
Ceylan, Souvenir de Matara, Etagère en ivoire, ébène, porc-épic, 19ème Siècle
Ceylan, Souvenir de Matara, Etagère en ivoire, ébène, porc-épic, 19ème Siècle
Ceylan, Souvenir de Matara, Etagère en ivoire, ébène, porc-épic, 19ème Siècle
Ceylan, Souvenir de Matara, Etagère en ivoire, ébène, porc-épic, 19ème Siècle
Ceylan, Souvenir de Matara, Etagère en ivoire, ébène, porc-épic, 19ème Siècle
Ceylan, Souvenir de Matara, Etagère en ivoire, ébène, porc-épic, 19ème Siècle
Ceylan, Souvenir de Matara, Etagère en ivoire, ébène, porc-épic, 19ème Siècle
Ceylan, Souvenir de Matara, Etagère en ivoire, ébène, porc-épic, 19ème Siècle
Ceylan, Souvenir de Matara, Etagère en ivoire, ébène, porc-épic, 19ème Siècle
Ceylan, Souvenir de Matara, Etagère en ivoire, ébène, porc-épic, 19ème Siècle
Ceylan, Souvenir de Matara, Etagère en ivoire, ébène, porc-épic, 19ème Siècle
Ceylan, Souvenir de Matara, Etagère en ivoire, ébène, porc-épic, 19ème Siècle
Ceylan, Souvenir de Matara, Etagère en ivoire, ébène, porc-épic, 19ème Siècle
Ceylan, Souvenir de Matara, Etagère en ivoire, ébène, porc-épic, 19ème Siècle
Ceylan, Souvenir de Matara, Etagère en ivoire, ébène, porc-épic, 19ème Siècle
Ceylan, Souvenir de Matara, Etagère en ivoire, ébène, porc-épic, 19ème Siècle
Ceylan, Souvenir de Matara, Etagère en ivoire, ébène, porc-épic, 19ème Siècle

Partager cet article

Repost0
5 février 2016 5 05 /02 /février /2016 20:53

 

 

Paire de camées sur coquillages, Naples, 19ème siècle

 

Paire de camées sur coquillages, Naples, XIXe siècle

 

Rare paire de coquillages avec portraits incrustés en camées.
Profils d'un homme et d'une dame de qualité.


XIXème SIECLE.

Travail probablement napolitain de Torre del Greco.


Excellent état.

 

Dimensions d'un coquillage :
Longueur 12,8 cm x largeur 10 cm x hauteur 7,5 cm.

 

 

Paire de camées sur coquillages, Naples, 19ème siècle
Paire de camées sur coquillages, Naples, 19ème siècle
Paire de camées sur coquillages, Naples, 19ème siècle
Paire de camées sur coquillages, Naples, 19ème siècle
Paire de camées sur coquillages, Naples, 19ème siècle
Paire de camées sur coquillages, Naples, 19ème siècle
Paire de camées sur coquillages, Naples, 19ème siècle
Paire de camées sur coquillages, Naples, 19ème siècle
Paire de camées sur coquillages, Naples, 19ème siècle
Paire de camées sur coquillages, Naples, 19ème siècle
Paire de camées sur coquillages, Naples, 19ème siècle
Paire de camées sur coquillages, Naples, 19ème siècle
Paire de camées sur coquillages, Naples, 19ème siècle

Partager cet article

Repost0
12 décembre 2015 6 12 /12 /décembre /2015 09:51

 

 

La Famille Impériale, Marqueterie de Paille, époque Napoléon III

 

Tableau en marqueterie de paille :

 

La Famille Impériale.

 

La scène représente l’empereur Napoléon III accompagné de l'impératrice Eugénie et le petit Prince Impérial faisant le salut militaire, sur un fond d'architecture.

A gauche un blason avec un couple faisant du traîneau surmonté d'un arbuste.

Cadre en bois laqué marron.

Une inscription manuscrite d'époque au dos mentionne le nom de la créatrice et la date de ce tableau :

"Gagne Clémentine en l'an 1861 le 25 décembre"

Le fond en marqueterie de paille, les personnages en gravures rehaussées d'aquarelle.

 

EPOQUE NAPOLÉON III.

 

Dimensions :

Vue : 39 cm de haut x 33,5 cm de long.

Cadre : 46 cm de haut x 40,5 cm de long.

 

La Famille Impériale, Marqueterie de Paille, époque Napoléon III
La Famille Impériale, Marqueterie de Paille, époque Napoléon III
La Famille Impériale, Marqueterie de Paille, époque Napoléon III
La Famille Impériale, Marqueterie de Paille, époque Napoléon III
La Famille Impériale, Marqueterie de Paille, époque Napoléon III
La Famille Impériale, Marqueterie de Paille, époque Napoléon III
La Famille Impériale, Marqueterie de Paille, époque Napoléon III
La Famille Impériale, Marqueterie de Paille, époque Napoléon III
La Famille Impériale, Marqueterie de Paille, époque Napoléon III
La Famille Impériale, Marqueterie de Paille, époque Napoléon III
La Famille Impériale, Marqueterie de Paille, époque Napoléon III

Partager cet article

Repost0
19 novembre 2015 4 19 /11 /novembre /2015 21:48

 

 

Lord Byron, Portrait Encadré en Bronze Doré, Vers 1830

 

Rare et beau portrait romantique en bronze doré :

 

LORD BYRON.

 

Portrait de l'écrivain sur un velours de soie vert foncé.

Cadre intérieur en bois doré.

Cadre en loupe d'orme.

 

VERS 1830.

 

Dimensions :

Hauteur 28,2 cm.

longueur 25,4 cm.

 

 

Lord Byron :

(Londres 1788 - Missolonghi en Grèce 1824)

 

George Gordon Byron est né en 1788 dans une famille ruinée de la noblesse militaire. Il descend par sa mère des Stuarts. Le nouveau-né a une légère difformité au pied. Lord Byron boitera toute sa vie, mais cela ne l'empêchera pas de se passionner pour les activités sportives et les voyages. Son père meurt quand il a 3 ans. À 10 ans, il hérite d'un grand-oncle du titre de lord et du domaine en ruine de Newstead Abbey, ancienne abbaye en foret de Sherwood donné par le roi Henry VIII à un de ses ancétres.

Lors de sa scolarité, c'est un élève brillant, mais indiscipliné. À l'université, il mène un train de vie extravagant et débauché : il noce, participe à des combats de boxe, fréquente des prostituées, et a un ours pour animal de compagnie. C'est à cette période qu'il commence à écrire de la poésie. Son premier recueil, ""Heures d'oisiveté"", est publié en 1807. Désireux de revenir dans le droit chemin, et rêvant de devenir orateur au Parlement, il décide de partir en voyage en Grèce. Ce périple sera source d'inspiration. Il compose un second recueil, ""Childe Harold"", qui est publié peu après son retour en Angleterre, en 1812. Le recueil remporte un succès considérable et inattendu. Lord Byron devient ainsi une des figures de proue du romantisme.

Il avait pourtant d'autres rêves : la poésie n'est pour lui qu'un loisir. Il a rejoint la Chambre des lords, et espère s'y faire connaître grâce à ses prises de position. En vain : ses discours ne produisent pas l'effet escompté. Désireux de mettre fin à des années de débauche et de liaisons amoureuses sans lendemain, Lord Byron se marie en 1815 avec Anne Isabella. Leur union sera désastreuse et ne durera qu'un an. Au cours de cette période, Lord Byron commet de nombreuses infidélités. Sa jeune épouse, persuadée qu'il est atteint de folie, demande le divorce. Après leur séparation, pour fuir le scandale, il voyage et continue à écrire des poèmes mélancoliques d'inspiration autobiographique. Il s'écarte alors du courant romantique de ses débuts, et compose des oeuvres plus noires, notamment sa célèbre satire épique, ""Don Juan"". Il se lie d'amitié avec Percy et Mary Shelley.

Grand défenseur de la liberté, révolté contre la politique et la société de son temps, il s'est engagé dans toutes les luttes contre l'oppression : en Angleterre dans la défense des Luddites, en Italie avec les Carbonari. En 1823, il prend fait et cause pour l'indépendance de la Grèce. Mais le train de vie dissipé qu'il mène depuis des années l'a affaibli. Il contracte la fièvre des marais, et meurt en 1824, à 36 ans.

 

 

Lord Byron, Portrait Encadré en Bronze Doré, Vers 1830
Lord Byron, Portrait Encadré en Bronze Doré, Vers 1830
Lord Byron, Portrait Encadré en Bronze Doré, Vers 1830
Lord Byron, Portrait Encadré en Bronze Doré, Vers 1830
Lord Byron, Portrait Encadré en Bronze Doré, Vers 1830
Lord Byron, Portrait Encadré en Bronze Doré, Vers 1830

Partager cet article

Repost0
19 novembre 2015 4 19 /11 /novembre /2015 21:01

 

 

 

SUPPRESSION DU RAYON GRAVURES.

 

ANCIEN PRIX : 480 €

NOUVEAU PRIX : 280 €

(Envoi en colissimo recommandé à la charge de l’acquéreur : Pour la France 15 €)

 

 

Silhouettes ou Profils Découpés, Couple Prenant le Thé, 1853

 

Profils découpés dit Silhouettes représentant :

 

Un couple prenant le thé.

 

Technique du profil découpé sur fond rose.

Entourage en fixé sous verre à l'or sur fond noir à décor de feuilles d'acanthe.

Signé en bas à droite "A. Goedel".

Daté en bas à gauche "Dezember 1853".

 

AUTRICHE, MILIEU XIXème SIECLE.

 

Dans son cadre baguette en bois doré.

Dimensions :

Longueur 22 cm.

Hauteur 18 cm.

 

Silhouettes ou Profils Découpés, Couple Prenant le Thé, 1853
Silhouettes ou Profils Découpés, Couple Prenant le Thé, 1853
Silhouettes ou Profils Découpés, Couple Prenant le Thé, 1853
Silhouettes ou Profils Découpés, Couple Prenant le Thé, 1853
Silhouettes ou Profils Découpés, Couple Prenant le Thé, 1853
Silhouettes ou Profils Découpés, Couple Prenant le Thé, 1853

Partager cet article

Repost0
24 septembre 2015 4 24 /09 /septembre /2015 10:58

 

 

SUPPRESSION DU RAYON MODE, ACCESSOIRES DE MODE ET TISSUS ANCIENS.

 

ANCIEN PRIX : 480 €

NOUVEAU PRIX : 290 €

(Envoi en colissimo recommandé à la charge de l’acquéreur : Pour la France 15 €)

 

Nécessaire à Couture en Vermeil

 

Ravissant nécessaire à couture en vermeil.

 

Ensemble complet composé de trois pièces.

Dé à coudre ornée de deux colombes se becquettant.

Etui à aiguilles et paire de ciseaux ornés de frises de feuilles d'acanthes et de fleurs.

 

Poinçons Crabe (utilisé à partir de 1838) et poinçons d'orfèvre "LF"

Dans son coffret d'origine de couleur rouge.

 

EPOQUE FIN XIXème SIECLE.

 

Dimensions :

Coffret : 12,2 cm de longueur x 6,2 cm de largeur.

Poids brut des trois pièces : 18 g.

 

Vermeil dans un état parfait.

Très grande qualité de ciselure.

 

Nécessaire à Couture en Vermeil
Nécessaire à Couture en Vermeil
Nécessaire à Couture en Vermeil
Nécessaire à Couture en Vermeil
Nécessaire à Couture en Vermeil
Nécessaire à Couture en Vermeil

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : desarnaud-antiquaire.over-blog.com
  • : Tableaux, Dessins, Estampes, Sculptures, Mobilier et Objets d'Art des XVIIIème et XIXème Siècles, avec un accent particulier pour les époques Empire - Restauration Charles X - Louis Philippe.
  • Contact

Retour à la page d'accueil

 450410-1assiette-or-2n 

   

Recherche

Au coeur du Carré Rive Gauche

Galerie Desarnaud

PARIS

06 95 56 02 98

galeriedesarnaud@yahoo.fr

 

La galerie a été crée en hommage à Marie Jeanne Rosalie Desarnaud (1775-1842), fondatrice de "L'Escalier de Cristal" au Palais-Royal, célèbre sous la Restauration pour ses objets de cristal montés sur bronze doré. Outre du cristal des manufactures de Montcenis-Le Creusot, Baccarat, Vonèche... la galerie vous présente une sélection de dessins et de tableaux néo-classiques et romantiques, de sculptures, de mobilier et d'objets d'art des XVIIIème et XIXème siècles avec un accent particulier pour le Charles X.

Nicolas Megnier-Perbet, diplomé de l'Ecole du Louvre et de Paris-IV Sorbonne, sera heureux de vous faire découvrir ses trouvailles.

 

note importante :

Par mesure de sécurité tous les objets ne sont pas conservés à la galerie. Si vous souhaitez voir un objet précis, merci de me contacter avant votre visite.