Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 juillet 2016 7 03 /07 /juillet /2016 17:02

 

 

Ecole de Joseph Nigg, Paire de Vases de Fleurs, Aquarelles

 

Ecole de Joseph Nigg (1782-1863)

 

Paire de vases de fleurs sur entablement de marbre.

 

Aquarelle.

 

Encadrement en églomisé noir et or.

Cadres en bois doré.

 

MILIEU DU XIXème SIECLE.

 

Dimensions :

Aquarelle : hauteur 53,7 cm x longueur 37,5 cm.

Cadre : hauteur 69,7 cm x longueur 52,5 cm.

 

Joseph Nigg (1782 - 1863) était un peintre autrichien, spécialisé dans la peinture sur porcelaine. Nigg a étudié à l'Académie des Beaux-Arts de Vienne avec Johann Baptist Drechsler. De 1800 à 1843, Nigg a travaillé comme peintre de fleurs à la une manufacture de porcelaine de Vienne. À partir de 1835, ce poste lui permet également d’organiser des cours de peinture à la manufacture. Avec l'avènement de l'ère Biedermeier, la peinture de fleurs devint immensément populaire.

En plus de travailler sur porcelaine, Nigg a également créé des peintures à l'huile, aquarelles et pastels. Nigg est mort à Vienne le 19 Septembre 1863. 

 

Ecole de Joseph Nigg, Paire de Vases de Fleurs, Aquarelles
Ecole de Joseph Nigg, Paire de Vases de Fleurs, Aquarelles
Ecole de Joseph Nigg, Paire de Vases de Fleurs, Aquarelles
Ecole de Joseph Nigg, Paire de Vases de Fleurs, Aquarelles
Ecole de Joseph Nigg, Paire de Vases de Fleurs, Aquarelles
Ecole de Joseph Nigg, Paire de Vases de Fleurs, Aquarelles
Ecole de Joseph Nigg, Paire de Vases de Fleurs, Aquarelles
Ecole de Joseph Nigg, Paire de Vases de Fleurs, Aquarelles
Ecole de Joseph Nigg, Paire de Vases de Fleurs, Aquarelles
Ecole de Joseph Nigg, Paire de Vases de Fleurs, Aquarelles
Ecole de Joseph Nigg, Paire de Vases de Fleurs, Aquarelles
Ecole de Joseph Nigg, Paire de Vases de Fleurs, Aquarelles
Ecole de Joseph Nigg, Paire de Vases de Fleurs, Aquarelles
Ecole de Joseph Nigg, Paire de Vases de Fleurs, Aquarelles
Repost 0
Published by desarnaud-antiquaire - dans Dessins - aquarelles
commenter cet article
15 février 2016 1 15 /02 /février /2016 11:01

 

 

Ecole Italienne 17ème Siècle, La Sainte Famille, gouache

 

"LA SAINTE FAMILLE"

 

Ecole Italienne du XVIIème Siècle.

 

Belle gouache représentant la Vierge, Joseph et l'enfant Jésus tenant une fleur de lys sous un dais et sous les rayons de la colombe du Saint Esprit.

 

Montage ancien et cadre en bois doré du début du XIXème siècle.

 

Etiquette au dos du cabinet d'expertise en tableaux anciens Turquin à Paris.

 

Couleurs très fraîches.

Etat parfait pour la gouache.

Déchirure sur le papier du montage en haut à droite.

 

Dimensions :

Gouache : 21,2 cm de haut x 14,5 cm de long.

Cadre : 36,2 cm de haut x 28 cm de long.

 

Ecole Italienne 17ème Siècle, La Sainte Famille, gouache
Ecole Italienne 17ème Siècle, La Sainte Famille, gouache
Ecole Italienne 17ème Siècle, La Sainte Famille, gouache
Ecole Italienne 17ème Siècle, La Sainte Famille, gouache
Ecole Italienne 17ème Siècle, La Sainte Famille, gouache
Ecole Italienne 17ème Siècle, La Sainte Famille, gouache
Ecole Italienne 17ème Siècle, La Sainte Famille, gouache
Ecole Italienne 17ème Siècle, La Sainte Famille, gouache
Ecole Italienne 17ème Siècle, La Sainte Famille, gouache
Ecole Italienne 17ème Siècle, La Sainte Famille, gouache
Ecole Italienne 17ème Siècle, La Sainte Famille, gouache
Repost 0
Published by desarnaud-antiquaire - dans Dessins - aquarelles Art sacré
commenter cet article
6 février 2016 6 06 /02 /février /2016 20:42

 

 

 

(( VENDU ))

 

 

Ecole Hollandaise 18ème Siècle, Dessins d'Histoire Ancienne

 

ECOLE HOLLANDAISE DU XVIIIème SIECLE.

 

"Scènes d'Histoire Ancienne".

 

Beaux dessins à la plume et au lavis.

 

Les deux scènes , vu les costumes à l'antique et le format des feuilles, sont des projets d'illustration pour l'édition d'un livre d'histoire mythologique.

 

Paire de dessins dans un meme encadrement.

Cadre "baguette" bleu et or moderne.

 

Dimensions :

Un seul dessin : hauteur 13,5 cm x longueur 9 cm.

Cadre : hauteur 27,5 x longueur 37 cm.

 

En parfait état.

 

Ecole Hollandaise 18ème Siècle, Dessins d'Histoire Ancienne
Ecole Hollandaise 18ème Siècle, Dessins d'Histoire Ancienne
Ecole Hollandaise 18ème Siècle, Dessins d'Histoire Ancienne
Ecole Hollandaise 18ème Siècle, Dessins d'Histoire Ancienne
Ecole Hollandaise 18ème Siècle, Dessins d'Histoire Ancienne
Ecole Hollandaise 18ème Siècle, Dessins d'Histoire Ancienne
Ecole Hollandaise 18ème Siècle, Dessins d'Histoire Ancienne
Ecole Hollandaise 18ème Siècle, Dessins d'Histoire Ancienne
Repost 0
Published by desarnaud-antiquaire - dans Dessins - aquarelles
commenter cet article
5 février 2016 5 05 /02 /février /2016 21:42

 

 

(( VENDU ))

 

 

 

Vue Cavalière des Invalides, dessin attribué à Crussaire, 18ème siècle

 

attribué à Pierre Joseph Denis Crussaire

(1749-18..?)

 

"Vue Cavalière de l'Hotel des Invalides"

 

Dessin à la plume et aquarelle.

 

FIN XVIIIème SIÈCLE.

 

Cadre en bronze doré de style Louis XVI du 19ème siècle.

 

Dimensions :

Vue 10 cm de diamètre.

Cadre 13 cm de diamètre.

 

 

Pierre Jean Joseph Crussaire (1749-18..?), spécialisé dans le "dessin à la plume imitant le plus beau lavis" tel qu'il se définit dans un avis publicitaire (Journal encyclopédique, août 1787, p. 168), est l’auteur méticuleux de dessins rares et raffinés.
Dessinateur formé à l’Académie d'écriture de Paris, Crussaire se dit "possesseur d’un genre de talent qui fait l’étonnement & l’admiration des connoisseurs" et décrit son talent d’une manière qui qualifie tout à fait le présent dessin : il "compose et exécute tout ce qui a rapport au dessin et à la typographie : dessins originaux en grand & en miniature, […], décore tous manuscrits de pièces détachées, de titres ou frontispices, culs-de-lampe & d’ornements relatifs" (Journal encyclopédique, janvier 1788, p. 347-348).

 

 

Vue Cavalière des Invalides, dessin attribué à Crussaire, 18ème siècle
Vue Cavalière des Invalides, dessin attribué à Crussaire, 18ème siècle
Vue Cavalière des Invalides, dessin attribué à Crussaire, 18ème siècle
Vue Cavalière des Invalides, dessin attribué à Crussaire, 18ème siècle
Vue Cavalière des Invalides, dessin attribué à Crussaire, 18ème siècle
Vue Cavalière des Invalides, dessin attribué à Crussaire, 18ème siècle
Repost 0
29 janvier 2016 5 29 /01 /janvier /2016 10:40

 

 

 

(( VENDU ))

 

 

Candide Blaize (1795-1849), Portrait d'une Elégante, 1835

 

CANDIDE BLAIZE

(Nancy 1795 - Paris 1849)

 

"Portrait d'une Elégante"

 

1835.

 

Dessin au crayon et aquarelle sur papier.

Signé et daté en bas à gauche sous le cadre :

"C.Blaize 1835"

 

Dimensions :

Vue : hauteur 15,4 cm x longueur 13 cm.

Cadre : hauteur 21,4 cm x longueur 19,2 cm.

 

Peintre de portraits et de miniature, le lorrain Candide Blaize fit l’essentiel de sa carrière à Paris. Il y exposa au Salon de 1822 à 1846, et obtint en 1836 une médaille. Il habitait chez le comte d'Hertford et eut une clientèle très lancée, notamment George Sand et son fils (Dessins conservés au Musée de la vie Romantique à Paris), la comtesse Henriette de Castellane, le duc d'Orléans... Candide Blaize fut très influencé par Isabey dont il adopta le style avant de s'émanciper de ce maître.

Candide Blaize savait à merveille représenté l'élégance de la mode parisienne dans les années 1830.

Des oeuvres de Candide Blaize sont conservés dans de prestigieux musées : musée de l’Emperi, Salon de Provence ; musée de la vie romantique, Paris ; Victoria & Albert Museum (V&A), Londres ; Bibliothèque Nationale de France...

 

 

Candide Blaize (1795-1849), Portrait d'une Elégante, 1835
Candide Blaize (1795-1849), Portrait d'une Elégante, 1835
Candide Blaize (1795-1849), Portrait d'une Elégante, 1835
Candide Blaize (1795-1849), Portrait d'une Elégante, 1835
Candide Blaize (1795-1849), Portrait d'une Elégante, 1835
Candide Blaize (1795-1849), Portrait d'une Elégante, 1835
Candide Blaize (1795-1849), Portrait d'une Elégante, 1835
Candide Blaize (1795-1849), Portrait d'une Elégante, 1835
Candide Blaize (1795-1849), Portrait d'une Elégante, 1835
Candide Blaize (1795-1849), Portrait d'une Elégante, 1835
Candide Blaize (1795-1849), Portrait d'une Elégante, 1835
Repost 0
Published by desarnaud-antiquaire - dans Dessins - aquarelles Miniatures
commenter cet article
28 janvier 2016 4 28 /01 /janvier /2016 10:37

 

 

 

(( VENDU ))

 

 

Henri Grevedon, Portrait de Dandy, époque Romantique

 

HENRI GREVEDON

(Paris 1776-1860)

 

"Portrait de Dandy Romantique"

 

Elégant dessin signé et daté en bas à gauche :

"H.Grevedon 1828".

 

Dans son beau cadre d'origine en bois doré à décor de rosaces, feuilles d'acanthe, guirlandes de fleurs, d'époque Restauration.

Étiquette au dos de l'encadreur et fournisseur d'articles pour artistes :

Nicolas-Antoine Souty, 18 place du Louvre à Paris.

 

Étiquette du cabinet d'expertise en dessins anciens Bruno & Patrick de Bayser.

 

EPOQUE RESTAURATION, RÈGNE DE CHARLES X .

 

Dimensions :

Vue : hauteur 31,3 cm x longueur 23,3 cm.

Cadre : hauteur 47,5 cm x longueur 39,5 cm.

 

Pierre Louis Henri Grévedon est né à Paris le 17 octobre 1776, il est le fils de Pierre Ambroise Henri Grevedon ancien officier des gobelets du roi. Il se forma d'abord auprès des petits maîtres Véringue puis Jourdan, tous les deux élèves du peintre néoclassique François André Vincent (1746-1816), puis il étudia les cours d'anatomie sur modèle vivant à l'Académie. Devenu orphelin de père et de mère, il dut subvenir à ses besoins en copiant des œuvres du Musée du Louvre en particulier des peintures des écoles allemandes et hollandaises. Il débute aussi comme portraitiste en s'inspirant des œuvres du miniaturiste à la mode Jean Baptiste Isabey (1767-1855). Ses ventes lui permirent de reprendre ses études et d'entrer dans l'atelier parisien du célèbre peintre Jean-Baptiste Regnault (1754-1829).

Il exposa au Salon de 1804 son premier tableau remarqué, Achille débarquant sur le rivage de Troie. Il reçut une médaille d'or de première classe.

Il courut le monde, allant chercher le succès en Russie en 1806 où il fit plusieurs tableaux et de nombreux portraits de l'aristocratie russe. Il devint membre agrégé de l'Académie Impériale de Saint-Pétersbourg,

Il séjourna en 1812 à Stockholm où il devint membre de l'Académie Royale de Suède, puis à Londres, avant de revenir à Paris en 1816.

Bientôt il s'adonna complètement à la lithographie et y trouva une grande réputation.

Il exécute de nombreux portraits peints, tableautins et miniatures, puis dessine directement sur la pierre, travaillant notamment pour l'atelier de Charles Motte durant les années 1820.

Parmi les personnalités qu'il représenta entre 1825 et 1845, on compte de nombreuses actrices et danseuses de son temps comme Marie Taglioni, Fanny Elssler, Maria Malibran, Rachel et aussi les grands écrivains, les artistes, les scientifiques, les grands personnages de l'Etat et les souverains européens, particulierement la Famille Royale de France (Louis XVIII, duc et duchesse d'Angoulème, duc et duchesse de Berry, Charles X, le comte de Chambord).

Il reçut plusieurs récompenses royales et il fut nommé chevalier de la Légion d'honneur en janvier 1832.

 

Henri Grevedon, Portrait de Dandy, époque Romantique
Henri Grevedon, Portrait de Dandy, époque Romantique
Henri Grevedon, Portrait de Dandy, époque Romantique
Henri Grevedon, Portrait de Dandy, époque Romantique
Henri Grevedon, Portrait de Dandy, époque Romantique
Henri Grevedon, Portrait de Dandy, époque Romantique
Henri Grevedon, Portrait de Dandy, époque Romantique
Henri Grevedon, Portrait de Dandy, époque Romantique
Henri Grevedon, Portrait de Dandy, époque Romantique
Henri Grevedon, Portrait de Dandy, époque Romantique
Henri Grevedon, Portrait de Dandy, époque Romantique
Henri Grevedon, Portrait de Dandy, époque Romantique
Henri Grevedon, Portrait de Dandy, époque Romantique
Henri Grevedon, Portrait de Dandy, époque Romantique
Repost 0
Published by desarnaud-antiquaire - dans Dessins - aquarelles
commenter cet article
13 novembre 2015 5 13 /11 /novembre /2015 10:04

 

 

Felice Santoloni, Noces Aldobrandines et Mariage Samnite, Paire de Gouaches Néoclassiques, Italie, Début 19ème Siècle
Felice Santoloni, Noces Aldobrandines et Mariage Samnite, Paire de Gouaches Néoclassiques, Italie, Début 19ème Siècle

 

Souvenir du Grand Tour :

 

Felice Santoloni

 

Artiste de l'école italienne de la fin du XVIIIème et du début du XIXème siècle.

 

Paire de gouaches néo-classiques représentant les célèbres scènes antiques :

 

"Les Noces Aldobrandines"

"Le Mariage Samnite"

 

Les deux sont signées en bas à droite "Felice Santoloni F."

 

DEBUT XIXème SIECLE.

 

Dans leurs cadres en bois doré.

Au dos étiquettes de l'encadreur Huart, rue Neuve Saint-Eustache à Paris.

 

Dimensions :

Cadre compris 41,7 x 67 cm.

 

Les Noces aldobrandines sont une célèbre peinture murale de l'époque du règne d'Auguste sous le pontificat de Clément VIII et qui représente une scène nuptiale.

La peinture fut trouvée à Rome en 1601 à la suite de travaux exécutés sur l'Esquilin, près de l'actuelle place Victor Emmanuel II. Achetée par le cardinal Cinzio Passeri Aldobrandini, elle ornera la villa Aldobrandini, l'une des plus célèbres villas des environs de Rome. Elle sera ensuite achetée par le pape Pie VII qui la fera déposer dans la Bibliothèque Vaticane où elle se trouve actuellement.

 

Les Samnites sont des tribus sabelliennes établies dans le Samnium (région montagneuse d'Italie centrale) du VIIe à la fin du IIIe siècle av. J.-C. Les Samnites sont installés dans le Samnium depuis 800 av J.C. Les Samnites sont restés cantonnés à leur zone ancestrale, même s'ils ont brièvement contrôlé les deux côtes de la péninsule. Après les guerres latines qui ont vu Rome prendre le pouvoir du Latium, les Samnites s'opposent à la conquête romaine du centre de l'Italie. C'est le début des guerres samnites, qui sont rapportées principalement par Tite-Live. L'irrédentisme samnite persista, et les Samnites s'allièrent avec les adversaires de Rome présents en Italie, Pyrrhus en 280 av. J.-C., et Hannibal Barca lors de la deuxième guerre punique.Les Samnites furent parmi les premiers peuples à se révolter lors de la Guerre sociale. En 82 av. J.-C., à l'issue de la bataille de la porte Colline, Sylla massacre la plupart des guerriers et disperse le reste de la population samnite.

 

Felice Santoloni, Noces Aldobrandines et Mariage Samnite, Paire de Gouaches Néoclassiques, Italie, Début 19ème Siècle
Felice Santoloni, Noces Aldobrandines et Mariage Samnite, Paire de Gouaches Néoclassiques, Italie, Début 19ème Siècle
Felice Santoloni, Noces Aldobrandines et Mariage Samnite, Paire de Gouaches Néoclassiques, Italie, Début 19ème Siècle
Felice Santoloni, Noces Aldobrandines et Mariage Samnite, Paire de Gouaches Néoclassiques, Italie, Début 19ème Siècle
Felice Santoloni, Noces Aldobrandines et Mariage Samnite, Paire de Gouaches Néoclassiques, Italie, Début 19ème Siècle
Felice Santoloni, Noces Aldobrandines et Mariage Samnite, Paire de Gouaches Néoclassiques, Italie, Début 19ème Siècle
Felice Santoloni, Noces Aldobrandines et Mariage Samnite, Paire de Gouaches Néoclassiques, Italie, Début 19ème Siècle
Felice Santoloni, Noces Aldobrandines et Mariage Samnite, Paire de Gouaches Néoclassiques, Italie, Début 19ème Siècle
Felice Santoloni, Noces Aldobrandines et Mariage Samnite, Paire de Gouaches Néoclassiques, Italie, Début 19ème Siècle
Repost 0
Published by desarnaud-antiquaire - dans Dessins - aquarelles
commenter cet article
13 novembre 2015 5 13 /11 /novembre /2015 09:05

 

 

Paire de Projets d'Eventails Néo-Classiques, Italie, Début 19ème Siècle

 

Souvenir du Grand Tour :

 

Paire de projets pour éventails néo-classiques.

 

Gouache et aquarelle.

 

Le premier éventail représente des figures féminines à l'antique.

Le second éventail représente l'arc de Janus et la pyramide de Cestius à Rome.

 

Les scènes sont entourées de motifs néoclassiques de bouquets de fleurs et de fruits, arabesques, feuilles d'acanthes, vases...

 

Montages en tissus vert anis à motifs néo-classiques.

Cadres en bois dorés du début du XIXème Siècle.

 

ITALIE, DÉBUT DU XIXème SIÈCLE.

 

Très décoratif et très belle fraîcheur des coloris.

 

Dimensions :

Dessin seul : longueur 31,5 cm x hauteur 16 cm.

Cadre : longueur 45,5 cm x hauteur 30 cm.

 

L'arc de Janus est un arc romain, situé dans le quartier du Vélabre à Rome, non loin des temples d'Hercule et de Portunus, sur le Forum Boarium, le marché aux bestiaux de la Rome antique. L'arc aurait été érigé en l'honneur de l'empereur Constance II, vers l'an 356. Cependant, il ne s'agit pas d'un arc de triomphe classique, mais probablement d'une construction destinée aux marchands occupés aux transactions commerciales du Forum Boarium.

L'arc de Janus est un arc à quatre faces. Il est constitué de quatre piliers massifs revêtus de blocs de marbre. Il était surmonté d'un couronnement vraisemblablement en forme de pyramide, à structure en brique, qui, à l'origine, devait aussi être recouvert de marbre. Au Moyen Age, la famille Frangipani a utilisé le monument comme base pour construire une tour fortifiée. La tour a été démolie en 1827. La représentation de l'état avant la démolition de 1827 est représenté sur ce projet d'éventail.

À l'extérieur, les pylônes sont creusés sur chaque côté de deux rangées de trois édicules à petites colonnes soutenues par des consoles (48 niches au total). Ces niches, surmontées de semi-coupoles à coquilles sculptées dans le marbre, devaient à l'origine abriter des statues.

 

La Pyramide de Cestius est un monument funéraire de l'Antiquité situé près de la Porta San Paolo à Rome. Cette Pyramide fut construite entre 18 et 12 av. J.-C. comme tombeau du préteur, tribun du peuple et membre du collège des septemviri epulones, Caïus Cestius. Le style égyptien de la pyramide marque directement l'influence de la présence récente de l'empire romain sur l’Egypte. Au Moyen Age, cette pyramide passait pour être le tombeau de Rémus, frère de Romulus, fondateur mythique de la cité de Rome.

 

Paire de Projets d'Eventails Néo-Classiques, Italie, Début 19ème Siècle
Paire de Projets d'Eventails Néo-Classiques, Italie, Début 19ème Siècle
Paire de Projets d'Eventails Néo-Classiques, Italie, Début 19ème Siècle
Paire de Projets d'Eventails Néo-Classiques, Italie, Début 19ème Siècle
Paire de Projets d'Eventails Néo-Classiques, Italie, Début 19ème Siècle
Paire de Projets d'Eventails Néo-Classiques, Italie, Début 19ème Siècle
Paire de Projets d'Eventails Néo-Classiques, Italie, Début 19ème Siècle
Paire de Projets d'Eventails Néo-Classiques, Italie, Début 19ème Siècle
Paire de Projets d'Eventails Néo-Classiques, Italie, Début 19ème Siècle
Paire de Projets d'Eventails Néo-Classiques, Italie, Début 19ème Siècle
Paire de Projets d'Eventails Néo-Classiques, Italie, Début 19ème Siècle
Paire de Projets d'Eventails Néo-Classiques, Italie, Début 19ème Siècle
Paire de Projets d'Eventails Néo-Classiques, Italie, Début 19ème Siècle
Paire de Projets d'Eventails Néo-Classiques, Italie, Début 19ème Siècle
Repost 0
Published by desarnaud-antiquaire - dans Eventails Dessins - aquarelles
commenter cet article
2 novembre 2015 1 02 /11 /novembre /2015 11:05

 

 

 

(( VENDU ))

 

 

Gouache Napolitaine, le Port Santa Lucia et Chateau de l'Oeuf, 1826

 

Souvenir du Grand Tour.

 

Grande gouache napolitaine représentant :

Le Port Santa Lucia san Martino et le Château de l’Oeuf.

 

Gouache sur papier.

 

1826.

 

EPOQUE RESTAURATION.

 

Légende en bordure :

"Veduta di Napoli il porto Santa Lucia san Martino i castel dellovo anno 1826"

Cadre en bois doré et gravé à décor de feuilles d'acanthes du XIXème siècle.

 

Dimensions :

Gouache seule :

Longueur 61,5 cm x hauteur 46 cm.

Cadre :

Longueur 84 cm x hauteur 68,5 cm.

 

Gouache Napolitaine, le Port Santa Lucia et Chateau de l'Oeuf, 1826
Gouache Napolitaine, le Port Santa Lucia et Chateau de l'Oeuf, 1826
Gouache Napolitaine, le Port Santa Lucia et Chateau de l'Oeuf, 1826
Gouache Napolitaine, le Port Santa Lucia et Chateau de l'Oeuf, 1826
Gouache Napolitaine, le Port Santa Lucia et Chateau de l'Oeuf, 1826
Gouache Napolitaine, le Port Santa Lucia et Chateau de l'Oeuf, 1826
Gouache Napolitaine, le Port Santa Lucia et Chateau de l'Oeuf, 1826
Gouache Napolitaine, le Port Santa Lucia et Chateau de l'Oeuf, 1826
Gouache Napolitaine, le Port Santa Lucia et Chateau de l'Oeuf, 1826
Gouache Napolitaine, le Port Santa Lucia et Chateau de l'Oeuf, 1826
Gouache Napolitaine, le Port Santa Lucia et Chateau de l'Oeuf, 1826
Gouache Napolitaine, le Port Santa Lucia et Chateau de l'Oeuf, 1826
Gouache Napolitaine, le Port Santa Lucia et Chateau de l'Oeuf, 1826
Repost 0
Published by desarnaud-antiquaire - dans Dessins - aquarelles
commenter cet article
16 octobre 2015 5 16 /10 /octobre /2015 09:25

 

 

Joseph Bouvier, Paire de Gouaches, Portraits de Dames dans le Gout Hollandais

 

Belle Paire de Gouaches par

JOSEPH BOUVIER

 

La première oeuvre représente "La dentellière" d'après le tableau de Gaspar Netscher (1639-1684) conservé à la National Gallery de Londres.

Inscription en bas à gauche "after g.netscher"

Signé et daté en bas à droite "j.bouvier 1896"

La deuxième représente "Une Dame Nourrissant un Perroquet" d'après le tableau de Frans van Mieris (1635-1681) conservé à la National Gallery de Londres.

Inscription en bas à gauche "after mieris".

 

1896.

 

Dans leurs beaux cadres en bois doré et leurs montages d'origine.

Étiquette au dos de l'encadreur Ch.Luttringer , 35 rue de La Lune à Paris.

 

Dimensions :

Vue : 21 x 16,2 cm.

Cadre : 35,6 x 30,8 cm

 

Joseph Bouvier, dessinateur et lithographe, exposa de 1839 à 1888 un très grand nombre d'oeuvres à la Royal Academy, à la British Institution et à Suffolk Street à Londres. Son oeuvre est typique de l'époque victorienne avec un goût très prononcé pour les scènes de genre. En France il réalisa de belles lithographies sur le monde du théatre et du ballet romantique.

 

Joseph Bouvier, Paire de Gouaches, Portraits de Dames dans le Gout Hollandais
Joseph Bouvier, Paire de Gouaches, Portraits de Dames dans le Gout Hollandais
Joseph Bouvier, Paire de Gouaches, Portraits de Dames dans le Gout Hollandais
Joseph Bouvier, Paire de Gouaches, Portraits de Dames dans le Gout Hollandais
Joseph Bouvier, Paire de Gouaches, Portraits de Dames dans le Gout Hollandais
Joseph Bouvier, Paire de Gouaches, Portraits de Dames dans le Gout Hollandais
Joseph Bouvier, Paire de Gouaches, Portraits de Dames dans le Gout Hollandais
Joseph Bouvier, Paire de Gouaches, Portraits de Dames dans le Gout Hollandais
Joseph Bouvier, Paire de Gouaches, Portraits de Dames dans le Gout Hollandais
Joseph Bouvier, Paire de Gouaches, Portraits de Dames dans le Gout Hollandais
Joseph Bouvier, Paire de Gouaches, Portraits de Dames dans le Gout Hollandais
Repost 0
Published by desarnaud-antiquaire - dans Dessins - aquarelles
commenter cet article

Présentation

  • : desarnaud-antiquaire.over-blog.com
  • desarnaud-antiquaire.over-blog.com
  • : Tableaux, Dessins, Estampes, Sculptures, Mobilier et Objets d'Art du XIXème Siècle, avec un accent particulier pour les époques Empire - Restauration Charles X - Louis Philippe.
  • Contact

Retour à la page d'accueil

 450410-1assiette-or-2n 

   

Recherche

Au coeur du Carré Rive Gauche

Galerie Desarnaud

Nicolas Megnier-Perbet

5, rue de beaune

75007 PARIS

01 42 61 78 74

galeriedesarnaud@yahoo.fr

 

La galerie est ouverte du mardi au samedi, de 14 h à 18 h.

Le matin sur rendez-vous .

 

La galerie a été crée en hommage à Marie Jeanne Rosalie Desarnaud (1775-1842), fondatrice de "L'Escalier de Cristal" au Palais-Royal, célèbre sous la Restauration pour ses objets de cristal montés sur bronze doré. Outre du cristal des manufactures de Montcenis-Le Creusot, Baccarat, Vonèche... la galerie vous présente une sélection de dessins et de tableaux néo-classiques et romantiques, de sculptures, de mobilier et d'objets d'art de la première moitié du XIXème siècle avec un accent particulier pour le Charles X.

Nicolas Megnier-Perbet, diplomé de l'Ecole du Louvre et de Paris-IV Sorbonne, sera heureux de vous recevoir pour vous faire découvrir ses trouvailles.

 

note importante :

Par mesure de sécurité tous les objets ne sont pas conservés à la galerie. Si vous souhaitez voir un objet précis, merci de me contacter avant votre visite.