Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 décembre 2015 6 12 /12 /décembre /2015 09:51

 

 

La Famille Impériale, Marqueterie de Paille, époque Napoléon III

 

Tableau en marqueterie de paille :

 

La Famille Impériale.

 

La scène représente l’empereur Napoléon III accompagné de l'impératrice Eugénie et le petit Prince Impérial faisant le salut militaire, sur un fond d'architecture.

A gauche un blason avec un couple faisant du traîneau surmonté d'un arbuste.

Cadre en bois laqué marron.

Une inscription manuscrite d'époque au dos mentionne le nom de la créatrice et la date de ce tableau :

"Gagne Clémentine en l'an 1861 le 25 décembre"

Le fond en marqueterie de paille, les personnages en gravures rehaussées d'aquarelle.

 

EPOQUE NAPOLÉON III.

 

Dimensions :

Vue : 39 cm de haut x 33,5 cm de long.

Cadre : 46 cm de haut x 40,5 cm de long.

 

La Famille Impériale, Marqueterie de Paille, époque Napoléon III
La Famille Impériale, Marqueterie de Paille, époque Napoléon III
La Famille Impériale, Marqueterie de Paille, époque Napoléon III
La Famille Impériale, Marqueterie de Paille, époque Napoléon III
La Famille Impériale, Marqueterie de Paille, époque Napoléon III
La Famille Impériale, Marqueterie de Paille, époque Napoléon III
La Famille Impériale, Marqueterie de Paille, époque Napoléon III
La Famille Impériale, Marqueterie de Paille, époque Napoléon III
La Famille Impériale, Marqueterie de Paille, époque Napoléon III
La Famille Impériale, Marqueterie de Paille, époque Napoléon III
La Famille Impériale, Marqueterie de Paille, époque Napoléon III

Partager cet article

Repost0
4 décembre 2015 5 04 /12 /décembre /2015 10:38

 

 

Corbeille à petits gateaux, argent et cristal, fin 19ème siècle

 

Beau et original panier à petits gâteaux.

Argent et cristal taillé.

 

Pied carré à décor de pampres de vigne.

Anse du panier en forme de collier de perles d'argent tenue à la coupe en cristal par deux beaux motifs de paons aux plumes déployées.

Travail étranger.

Poinçons de contrôle et d'importation "cygne".

 

Ciselure d'une grande finesse.

 

FIN XIXème SIÈCLE.

 

Poids brut 775 g.

Dimensions :

Longueur 22 cm.

Largeur 16 cm.

Hauteur sans la anse 13 cm.

 

(Par mesure de sécurité, l'argenterie n'est pas conservée à la galerie. Les objets sont visibles uniquement sur rendez-vous.)

 

Corbeille à petits gateaux, argent et cristal, fin 19ème siècle
Corbeille à petits gateaux, argent et cristal, fin 19ème siècle
Corbeille à petits gateaux, argent et cristal, fin 19ème siècle
Corbeille à petits gateaux, argent et cristal, fin 19ème siècle
Corbeille à petits gateaux, argent et cristal, fin 19ème siècle
Corbeille à petits gateaux, argent et cristal, fin 19ème siècle
Corbeille à petits gateaux, argent et cristal, fin 19ème siècle
Corbeille à petits gateaux, argent et cristal, fin 19ème siècle
Corbeille à petits gateaux, argent et cristal, fin 19ème siècle
Corbeille à petits gateaux, argent et cristal, fin 19ème siècle
Corbeille à petits gateaux, argent et cristal, fin 19ème siècle
Corbeille à petits gateaux, argent et cristal, fin 19ème siècle
Corbeille à petits gateaux, argent et cristal, fin 19ème siècle
Corbeille à petits gateaux, argent et cristal, fin 19ème siècle

Partager cet article

Repost0
4 décembre 2015 5 04 /12 /décembre /2015 10:25

 

 

Passe-thé en argent et vermeil, Minerve, Fin 19ème siècle

 

Beau passe-thé.

Argent massif et vermeil.

 

En forme de fleur à cinq pétales.

Décor au repoussé de guirlandes de fleurs et ruban.

Intérieur en vermeil.

Style Louis XVI.

 

Poinçon Minerve.

 

Fin XIXème SIECLE.

 

Poids 69 g.

Dimensions :

Longueur 16,2 cm.

Largeur 8 cm.

 

(Par mesure de sécurité, l'argenterie n'est pas conservée à la galerie. Les objets sont visibles uniquement sur rendez-vous.)

 

Passe-thé en argent et vermeil, Minerve, Fin 19ème siècle
Passe-thé en argent et vermeil, Minerve, Fin 19ème siècle
Passe-thé en argent et vermeil, Minerve, Fin 19ème siècle
Passe-thé en argent et vermeil, Minerve, Fin 19ème siècle
Passe-thé en argent et vermeil, Minerve, Fin 19ème siècle
Passe-thé en argent et vermeil, Minerve, Fin 19ème siècle
Passe-thé en argent et vermeil, Minerve, Fin 19ème siècle
Passe-thé en argent et vermeil, Minerve, Fin 19ème siècle
Passe-thé en argent et vermeil, Minerve, Fin 19ème siècle
Passe-thé en argent et vermeil, Minerve, Fin 19ème siècle
Passe-thé en argent et vermeil, Minerve, Fin 19ème siècle

Partager cet article

Repost0
27 novembre 2015 5 27 /11 /novembre /2015 20:56

 

 

SUPPRESSION DU RAYON LUMINAIRE

(LUSTRES, APPLIQUES, LAMPES).

 

ANCIEN PRIX : 4600 €

NOUVEAU PRIX : 3600 €

(Livraison à la charge de l’acquéreur)

 

 

Maison Charles, Paire de Grandes Appliques, Style Louis XIV

 

MAISON CHARLES à Paris.

 

Paire d'importantes appliques :

 

Modèle à deux bras de lumières.

Large médaillon ovale décoré d'une couronne centrale de feuilles d'acanthe.

Anneaux portés par une draperie simulée.

Bras à enroulement décoré de feuilles d'acanthes.

 

Les appliques peuvent recevoir des ampoules de modèle standard, il y a aussi les vis et l'emplacement pour accueillir de fausses flammes en verre opalin pour les transformer en appliques de halls ou de vestibules. 

 

Un applique signée au dos :

"CHARLES & FILS Made in France".

La seconde applique a conservé au dos son étiquette d'origine de l'atelier Charles à Paris.

 

STYLE LOUIS XIV.

XXème SIÈCLE.

 

Provenance :

Galerie Chrystiane Charles, 34 rue Bonaparte à Paris.

 

Modèle très rare de la Maison Charles.

 

Très belle dorure.

 

Dimensions :

Hauteur 59,5 cm.

Longueur 49 cm.

Profondeur 29,5 cm.

 

La Maison Charles, qui a participé à la renommée du luminaire français à travers le monde en étant le fournisseur des plus grands palais royaux, ministères, ambassades et palaces existe depuis plus de 100 ans. Installée dans les anciennes usines de Christofle à Saint Denis, elle perpétue un savoir-faire inégalé dans la grande tradition des Maîtres Bronziers français. Ambassadrice du savoir-faire français, en France comme à l’étranger (90\% de son chiffre d’affaires est réalisé à l’export), la Maison Charles a décoré le Palais de l’Elysée, 50 ambassades et Consulats ainsi que 21 grands hôtels et palaces parisiens comme le Meurice, le Plaza Athénée ou le Bristol. Elle collabore aujourd’hui avec les plus grands designers, décorateurs et architectes internationaux comme Philippe Starck, Jacques Garcia, Jacques Grange ou Alberto Pinto.

Au départ, en 1908, CHARLES, dirigée par des Artisans d’Art, se spécialise dans la reproduction de bronze, lorsque Emile-Albert CHARLES est rejoint par ses 2 fils, Jean CHARLES, Major de l'école BOULLE section architecture d'intérieur et sculpture, et Jacques CHARLES, diplômé des Arts Appliqués en Architecture intérieure. En 1965, la collection INOX, connaitra un grand succès et démontrera une créativité unique dans une profession où l’essentiel de la production est consacrée à la réédition de modèles anciens.

En 1971, Chrystiane CHARLES, épouse de Jean, Médaille d'or de l'école Supérieure Nationale des Beaux-Arts section Sculpture, reprend alors le flambeau de la Maison familiale. Président Directeur Général et Directeur Artistique de la société, Chrystiane CHARLES crée alors la collection " CHARLES sculpte la lumière ", des lampes sculptures signées et numérotées d'expression contemporaine et inspirées de la nature. Quatre générations de créateurs, trois récompenses (obtention de la « lampe d’or » en 1978, 1982 et 1984), l’appartenance au Comité Colbert depuis 1984, et des modèles mondialement célèbres comme les lampes « Ananas », « Corail », « Colisée » ou encore celles de la collection « Inox », réalisées dés les années 60, font de Charles la maison de haute couture du luminaire. Sa popularité, CHARLES la doit aussi à sa stratégie de collaboration avec les grands créateurs : le sculpteur Arman, Didier La Mache, Jacques Pierrejean, Christian Duc, Sylvain Dubuisson, Martine Bedin, Jean Charles de Castelbajac, Yamo ... Les artistes invités réinventent à chaque fois la « joaillerie d’intérieur », selon le positionnement adopté par le dirigeant actuel de la Maison, Michael Wagner, qui explique « Une lampe Charles est un objet d’art signé. Chaque modèle est considéré comme une sculpture, une pièce unique entièrement exécutée à la main et sur commande, par une équipe d’artisans hautement qualifiés.

 

Maison Charles, Paire de Grandes Appliques, Style Louis XIV
Maison Charles, Paire de Grandes Appliques, Style Louis XIV
Maison Charles, Paire de Grandes Appliques, Style Louis XIV
Maison Charles, Paire de Grandes Appliques, Style Louis XIV
Maison Charles, Paire de Grandes Appliques, Style Louis XIV
Maison Charles, Paire de Grandes Appliques, Style Louis XIV
Maison Charles, Paire de Grandes Appliques, Style Louis XIV
Maison Charles, Paire de Grandes Appliques, Style Louis XIV
Maison Charles, Paire de Grandes Appliques, Style Louis XIV
Maison Charles, Paire de Grandes Appliques, Style Louis XIV
Maison Charles, Paire de Grandes Appliques, Style Louis XIV
Maison Charles, Paire de Grandes Appliques, Style Louis XIV

Partager cet article

Repost0
19 novembre 2015 4 19 /11 /novembre /2015 21:48

 

 

Lord Byron, Portrait Encadré en Bronze Doré, Vers 1830

 

Rare et beau portrait romantique en bronze doré :

 

LORD BYRON.

 

Portrait de l'écrivain sur un velours de soie vert foncé.

Cadre intérieur en bois doré.

Cadre en loupe d'orme.

 

VERS 1830.

 

Dimensions :

Hauteur 28,2 cm.

longueur 25,4 cm.

 

 

Lord Byron :

(Londres 1788 - Missolonghi en Grèce 1824)

 

George Gordon Byron est né en 1788 dans une famille ruinée de la noblesse militaire. Il descend par sa mère des Stuarts. Le nouveau-né a une légère difformité au pied. Lord Byron boitera toute sa vie, mais cela ne l'empêchera pas de se passionner pour les activités sportives et les voyages. Son père meurt quand il a 3 ans. À 10 ans, il hérite d'un grand-oncle du titre de lord et du domaine en ruine de Newstead Abbey, ancienne abbaye en foret de Sherwood donné par le roi Henry VIII à un de ses ancétres.

Lors de sa scolarité, c'est un élève brillant, mais indiscipliné. À l'université, il mène un train de vie extravagant et débauché : il noce, participe à des combats de boxe, fréquente des prostituées, et a un ours pour animal de compagnie. C'est à cette période qu'il commence à écrire de la poésie. Son premier recueil, ""Heures d'oisiveté"", est publié en 1807. Désireux de revenir dans le droit chemin, et rêvant de devenir orateur au Parlement, il décide de partir en voyage en Grèce. Ce périple sera source d'inspiration. Il compose un second recueil, ""Childe Harold"", qui est publié peu après son retour en Angleterre, en 1812. Le recueil remporte un succès considérable et inattendu. Lord Byron devient ainsi une des figures de proue du romantisme.

Il avait pourtant d'autres rêves : la poésie n'est pour lui qu'un loisir. Il a rejoint la Chambre des lords, et espère s'y faire connaître grâce à ses prises de position. En vain : ses discours ne produisent pas l'effet escompté. Désireux de mettre fin à des années de débauche et de liaisons amoureuses sans lendemain, Lord Byron se marie en 1815 avec Anne Isabella. Leur union sera désastreuse et ne durera qu'un an. Au cours de cette période, Lord Byron commet de nombreuses infidélités. Sa jeune épouse, persuadée qu'il est atteint de folie, demande le divorce. Après leur séparation, pour fuir le scandale, il voyage et continue à écrire des poèmes mélancoliques d'inspiration autobiographique. Il s'écarte alors du courant romantique de ses débuts, et compose des oeuvres plus noires, notamment sa célèbre satire épique, ""Don Juan"". Il se lie d'amitié avec Percy et Mary Shelley.

Grand défenseur de la liberté, révolté contre la politique et la société de son temps, il s'est engagé dans toutes les luttes contre l'oppression : en Angleterre dans la défense des Luddites, en Italie avec les Carbonari. En 1823, il prend fait et cause pour l'indépendance de la Grèce. Mais le train de vie dissipé qu'il mène depuis des années l'a affaibli. Il contracte la fièvre des marais, et meurt en 1824, à 36 ans.

 

 

Lord Byron, Portrait Encadré en Bronze Doré, Vers 1830
Lord Byron, Portrait Encadré en Bronze Doré, Vers 1830
Lord Byron, Portrait Encadré en Bronze Doré, Vers 1830
Lord Byron, Portrait Encadré en Bronze Doré, Vers 1830
Lord Byron, Portrait Encadré en Bronze Doré, Vers 1830
Lord Byron, Portrait Encadré en Bronze Doré, Vers 1830

Partager cet article

Repost0
19 novembre 2015 4 19 /11 /novembre /2015 21:01

 

 

 

SUPPRESSION DU RAYON GRAVURES.

 

ANCIEN PRIX : 480 €

NOUVEAU PRIX : 280 €

(Envoi en colissimo recommandé à la charge de l’acquéreur : Pour la France 15 €)

 

 

Silhouettes ou Profils Découpés, Couple Prenant le Thé, 1853

 

Profils découpés dit Silhouettes représentant :

 

Un couple prenant le thé.

 

Technique du profil découpé sur fond rose.

Entourage en fixé sous verre à l'or sur fond noir à décor de feuilles d'acanthe.

Signé en bas à droite "A. Goedel".

Daté en bas à gauche "Dezember 1853".

 

AUTRICHE, MILIEU XIXème SIECLE.

 

Dans son cadre baguette en bois doré.

Dimensions :

Longueur 22 cm.

Hauteur 18 cm.

 

Silhouettes ou Profils Découpés, Couple Prenant le Thé, 1853
Silhouettes ou Profils Découpés, Couple Prenant le Thé, 1853
Silhouettes ou Profils Découpés, Couple Prenant le Thé, 1853
Silhouettes ou Profils Découpés, Couple Prenant le Thé, 1853
Silhouettes ou Profils Découpés, Couple Prenant le Thé, 1853
Silhouettes ou Profils Découpés, Couple Prenant le Thé, 1853

Partager cet article

Repost0
13 novembre 2015 5 13 /11 /novembre /2015 09:05

 

 

Paire de Projets d'Eventails Néo-Classiques, Italie, Début 19ème Siècle

 

Souvenir du Grand Tour :

 

Paire de projets pour éventails néo-classiques.

 

Gouache et aquarelle.

 

Le premier éventail représente des figures féminines à l'antique.

Le second éventail représente l'arc de Janus et la pyramide de Cestius à Rome.

 

Les scènes sont entourées de motifs néoclassiques de bouquets de fleurs et de fruits, arabesques, feuilles d'acanthes, vases...

 

Montages en tissus vert anis à motifs néo-classiques.

Cadres en bois dorés du début du XIXème Siècle.

 

ITALIE, DÉBUT DU XIXème SIÈCLE.

 

Très décoratif et très belle fraîcheur des coloris.

 

Dimensions :

Dessin seul : longueur 31,5 cm x hauteur 16 cm.

Cadre : longueur 45,5 cm x hauteur 30 cm.

 

L'arc de Janus est un arc romain, situé dans le quartier du Vélabre à Rome, non loin des temples d'Hercule et de Portunus, sur le Forum Boarium, le marché aux bestiaux de la Rome antique. L'arc aurait été érigé en l'honneur de l'empereur Constance II, vers l'an 356. Cependant, il ne s'agit pas d'un arc de triomphe classique, mais probablement d'une construction destinée aux marchands occupés aux transactions commerciales du Forum Boarium.

L'arc de Janus est un arc à quatre faces. Il est constitué de quatre piliers massifs revêtus de blocs de marbre. Il était surmonté d'un couronnement vraisemblablement en forme de pyramide, à structure en brique, qui, à l'origine, devait aussi être recouvert de marbre. Au Moyen Age, la famille Frangipani a utilisé le monument comme base pour construire une tour fortifiée. La tour a été démolie en 1827. La représentation de l'état avant la démolition de 1827 est représenté sur ce projet d'éventail.

À l'extérieur, les pylônes sont creusés sur chaque côté de deux rangées de trois édicules à petites colonnes soutenues par des consoles (48 niches au total). Ces niches, surmontées de semi-coupoles à coquilles sculptées dans le marbre, devaient à l'origine abriter des statues.

 

La Pyramide de Cestius est un monument funéraire de l'Antiquité situé près de la Porta San Paolo à Rome. Cette Pyramide fut construite entre 18 et 12 av. J.-C. comme tombeau du préteur, tribun du peuple et membre du collège des septemviri epulones, Caïus Cestius. Le style égyptien de la pyramide marque directement l'influence de la présence récente de l'empire romain sur l’Egypte. Au Moyen Age, cette pyramide passait pour être le tombeau de Rémus, frère de Romulus, fondateur mythique de la cité de Rome.

 

Paire de Projets d'Eventails Néo-Classiques, Italie, Début 19ème Siècle
Paire de Projets d'Eventails Néo-Classiques, Italie, Début 19ème Siècle
Paire de Projets d'Eventails Néo-Classiques, Italie, Début 19ème Siècle
Paire de Projets d'Eventails Néo-Classiques, Italie, Début 19ème Siècle
Paire de Projets d'Eventails Néo-Classiques, Italie, Début 19ème Siècle
Paire de Projets d'Eventails Néo-Classiques, Italie, Début 19ème Siècle
Paire de Projets d'Eventails Néo-Classiques, Italie, Début 19ème Siècle
Paire de Projets d'Eventails Néo-Classiques, Italie, Début 19ème Siècle
Paire de Projets d'Eventails Néo-Classiques, Italie, Début 19ème Siècle
Paire de Projets d'Eventails Néo-Classiques, Italie, Début 19ème Siècle
Paire de Projets d'Eventails Néo-Classiques, Italie, Début 19ème Siècle
Paire de Projets d'Eventails Néo-Classiques, Italie, Début 19ème Siècle
Paire de Projets d'Eventails Néo-Classiques, Italie, Début 19ème Siècle
Paire de Projets d'Eventails Néo-Classiques, Italie, Début 19ème Siècle

Partager cet article

Repost0
17 octobre 2015 6 17 /10 /octobre /2015 10:59

 

 

Verseuse en Argent Massif, époque Restauration

 

Belle et grande verseuse en argent massif.

 

Modèle tripode à décor de grandes palmettes sur pieds griffes, bec verseur à tête de cheval, frises de feuilles d'eau.

Anse en ébène.

Armoiries sur la panse surmontée d'une couronne de marquis.

 

Poinçons Michel-Ange dit Vieillard pour Paris 1er titre 1819-1838.

Poinçons d'orfèvre MME.

 

EPOQUE RESTAURATION.

 

Poids brut 590 g.

Dimensions :

Hauteur 26 cm.

Longueur 20 cm.

 

PROVENANCE :
- Madame Désirée Adèle Mathilde Lepel-Cointet (1838-1931) à l’abbaye de Jumièges (Seine-Maritime).
- Comte Marie Louis François Paul Achard de Bonvouloir (1860-1918) et la comtesse née Madeleine Lepel-Cointet (1865-1936) à l’abbaye de Jumièges.
- Baron Charles Moisson de Vaux et la baronne née Marie Guillemette Diane Achard de Bonvouloir (1899-1993) à l’abbaye de Jumièges jusqu’en 1946, date de l’achat de l’abbaye de Jumièges par l’Etat.
- Par descendance.

 

(les objets en métal précieux ne sont pas conservés à la galerie, ils sont visibles uniquement sur rendez-vous)

 

Verseuse en Argent Massif, époque Restauration
Verseuse en Argent Massif, époque Restauration
Verseuse en Argent Massif, époque Restauration
Verseuse en Argent Massif, époque Restauration
Verseuse en Argent Massif, époque Restauration
Verseuse en Argent Massif, époque Restauration
Verseuse en Argent Massif, époque Restauration
Verseuse en Argent Massif, époque Restauration
Verseuse en Argent Massif, époque Restauration
Verseuse en Argent Massif, époque Restauration
Verseuse en Argent Massif, époque Restauration

Partager cet article

Repost0
17 octobre 2015 6 17 /10 /octobre /2015 10:28

 

 

Emile Salomé (1833-1881), Trompe-L'Oeil au Bénitier, 1868

 

EMILE SALOMÉ

(Lille 1833-1881)

 

"Trompe-l’œil au Bénitier de Sainte Léocadie"

 

Huile sur panneau.

 

Trompe-l’œil parfaitement réalisé représentant un bénitier en faïence polychrome avec l'inscription "Se. LEOdie. P.P.N" entouré de deux branches de lierres sur un fond en faux bois.

 

Signé et daté en bas à droite :

"E.Salomé 1868"

 

Dans son large cadre d'origine en bois doré.

 

EPOQUE NAPOLÉON III.

 

Dimensions :

Vue : hauteur 53,5 cm x largeur 30 cm.

Cadre : hauteur 75 cm x largeur 51,5 cm.

 

Ce peintre lillois réalisa des scènes de genre, des portraits et des natures mortes.

Fils d’un graveur, Louis Émile Salomé naît à Lille en 1833. Il reçoit les leçons de son père avant d’entrer aux Écoles Académiques de Lille autour de 1845. En 1862, il partage avec le peintre Carolus-Duran une bourse de la ville, la bourse Wicar, afin de parfaire leurs études à Rome. En effet, à sa mort en 1834, le peintre et collectionneur Jean Baptiste Wicar (1762-1834) a légué son atelier italien à sa ville natale. Louis Émile Salomé réside quatre ans à Rome avant de s’installer définitivement à Lille. Bien que modeste, il jouit d’une importante renommée régionale et expose au Salon à Paris de 1861 à 1881.

Emile Salomé eut une rétrospective de ses œuvres en 1881 au Palais Rameau à Lille. Certains de ses tableaux sont conservés au Palais des Beaux-Arts de Lille.

 

Emile Salomé (1833-1881), Trompe-L'Oeil au Bénitier, 1868
Emile Salomé (1833-1881), Trompe-L'Oeil au Bénitier, 1868
Emile Salomé (1833-1881), Trompe-L'Oeil au Bénitier, 1868
Emile Salomé (1833-1881), Trompe-L'Oeil au Bénitier, 1868
Emile Salomé (1833-1881), Trompe-L'Oeil au Bénitier, 1868
Emile Salomé (1833-1881), Trompe-L'Oeil au Bénitier, 1868
Emile Salomé (1833-1881), Trompe-L'Oeil au Bénitier, 1868
Emile Salomé (1833-1881), Trompe-L'Oeil au Bénitier, 1868
Emile Salomé (1833-1881), Trompe-L'Oeil au Bénitier, 1868
Emile Salomé (1833-1881), Trompe-L'Oeil au Bénitier, 1868
Emile Salomé (1833-1881), Trompe-L'Oeil au Bénitier, 1868

Partager cet article

Repost0
17 octobre 2015 6 17 /10 /octobre /2015 09:22

 

 

Paire de Boites à Epices, Argent Massif, Orfèvre Roger Copin

 

Belle paire de boite à épices.

 

Argent massif.

 

Forme octogonale à deux couvercles à décor rocaille de coquilles et de feuilles d'acanthes gravées.

 

Orfèvre Roger Copin.

Poinçon Minerve.

 

Style Louis XV.

 

Vers 1930-1950.

 

Les boites à épices sont accompagnées de quatre petites pelles en argent massif à décor de rinceaux du même orfèvre.

 

Poids 238g

Dimensions :

Boite : longueur 7,3 cm x largeur 5,5 cm x hauteur 2,8 cm.

Pelle 6,8 cm de longueur.

 

En parfait état.

 

(les objets en métal précieux ne sont pas conservés à la galerie, ils sont visibles uniquement sur rendez-vous)

 

Paire de Boites à Epices, Argent Massif, Orfèvre Roger Copin
Paire de Boites à Epices, Argent Massif, Orfèvre Roger Copin
Paire de Boites à Epices, Argent Massif, Orfèvre Roger Copin
Paire de Boites à Epices, Argent Massif, Orfèvre Roger Copin
Paire de Boites à Epices, Argent Massif, Orfèvre Roger Copin
Paire de Boites à Epices, Argent Massif, Orfèvre Roger Copin
Paire de Boites à Epices, Argent Massif, Orfèvre Roger Copin
Paire de Boites à Epices, Argent Massif, Orfèvre Roger Copin
Paire de Boites à Epices, Argent Massif, Orfèvre Roger Copin
Paire de Boites à Epices, Argent Massif, Orfèvre Roger Copin
Paire de Boites à Epices, Argent Massif, Orfèvre Roger Copin

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : desarnaud-antiquaire.over-blog.com
  • : Tableaux, Dessins, Estampes, Sculptures, Mobilier et Objets d'Art du XIXème Siècle, avec un accent particulier pour les époques Empire - Restauration Charles X - Louis Philippe.
  • Contact

Retour à la page d'accueil

 450410-1assiette-or-2n 

   

Recherche

Au coeur du Carré Rive Gauche

Galerie Desarnaud

Nicolas Megnier-Perbet

5, rue de beaune

75007 PARIS

01 42 61 78 74

galeriedesarnaud@yahoo.fr

 

La galerie est ouverte du mardi au samedi, de 14 h à 18 h.

Le matin sur rendez-vous .

 

La galerie a été crée en hommage à Marie Jeanne Rosalie Desarnaud (1775-1842), fondatrice de "L'Escalier de Cristal" au Palais-Royal, célèbre sous la Restauration pour ses objets de cristal montés sur bronze doré. Outre du cristal des manufactures de Montcenis-Le Creusot, Baccarat, Vonèche... la galerie vous présente une sélection de dessins et de tableaux néo-classiques et romantiques, de sculptures, de mobilier et d'objets d'art de la première moitié du XIXème siècle avec un accent particulier pour le Charles X.

Nicolas Megnier-Perbet, diplomé de l'Ecole du Louvre et de Paris-IV Sorbonne, sera heureux de vous recevoir pour vous faire découvrir ses trouvailles.

 

note importante :

Par mesure de sécurité tous les objets ne sont pas conservés à la galerie. Si vous souhaitez voir un objet précis, merci de me contacter avant votre visite.