Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 janvier 2011 3 26 /01 /janvier /2011 23:00

 

photo site blog 17 217

 

Superbe paire d'assiettes en porcelaine de Paris signées

 

 NEPPEL à PARIS

 

L'ARC DE TRIOMPHE DE L'ETOILE à PARIS

L'ARC DE TRIOMPHE DU CARROUSEL à PARIS

 

Pierre Neppel dirigea la manufacture de la rue de Crussol à Paris de 1800 à 1816. La manufacture reçut en 1806 une mention honorable pour des vases en porcelaine peinte et dorée et Pierre Neppel déposa un brevet d'impression et de peinture sous émail en 1809. Fils de Michel Neppel, fabricant de porcelaine à Carouge, près de Nevers, Pierre donna un grand essor à la manufacture de la rue de Crussol car en 1807 il avait 90 ouvriers et une production annuelle de 250 000 Fr. En 1818 Neppel acquit une verrerie à Nevers et le 15 octobre 1818 il vendit la manufacture à Benjamin Cadet de Vaux et à Auguste Dominique Denuelle qui développèrent la manufacture et eurent une clientèle prestigieuse en particulier la duchesse de Berry..

 

EPOQUE EMPIRE

 

photo site blog 17 220

 

L'ARC DE TRIOMPHE DE L'ETOILE à PARIS

 

L'assiette décorée de l'arc de triomphe de l'Etoile est particulièrement intéressante car il représente l'arc sous l'Empire tel qu'il était au moment de l'entrée triomphale de l'impératrice Marie-Louise.

Au lendemain de la bataille d'Austerlitz Napoléon déclare aux soldats: « Vous ne rentrerez dans vos foyers que sous des arcs de Triomphe » et ordonne la construction de l'arc le 18 février 1806 : son projet initial était d'en faire le point de départ d'une avenue triomphale traversant notamment le Louvre et la place de la Bastille.

Pour la conception du monument, l'architecte Chalgrin remporta la commande.

Les fondations exigèrent deux années de chantier. En 1810, les quatre piles s'élevaient à environ un mètre au-dessus du sol. À l'occasion de son mariage avec l'archiduchesse Marie-Louise et de l'entrée de celle-ci dans Paris, l'Empereur délégua des crédits qui permirent à Chalgrin de construire une maquette en vraie grandeur en charpente, stuc et toiles peintes qui resta assez longtemps en place. L'architecte mourut assez subitement en 1811.

Lors des premières défaites napoléoniennes (Campagne de Russie en 1812), la construction fut interrompue, puis abandonnée sous la Restauration, avant d'être finalement reprise et achevée entre 1832 et 1836, sous Louis-Philippe 1er.

L'Arc de triomphe de l'Étoile est inauguré le 29 juillet 1836 pour le sixième anniversaire des Trois Glorieuses.

 

Cette assiette est le témoignage historique de l'arc de l'Etoile "factice" avec son décor de toiles et de stucs.

 photo site blog 17 226

 

photo site blog 17 234

 

L'ARC DE TRIOMPHE DU CARROUSEL à PARIS

 

Édifié en hommage à la Grande Armée de Napoléon Bonaparte entre 1807 et 1809, le monument est situé devant le palais du Louvre, sur l'esplanade précédant l'aile des Tuileries (avant qu'elle ne brûle en 1871). Célébrant la victoire de l'armée française à Austerlitz, l'arc de triomphe, dessiné par Charles Percier et Pierre-François Fontaine, illustre la campagne de 1805 et la capitulation d'Ulm le 20 octobre 1805.

 Il fait explicitement référence aux arcs de triomphe de l'empire romain et notamment à celui de Septime Sévère à Rome. Les sujets des bas-reliefs illustrant les batailles ont été choisis par le directeur du musée Napoléon , Vivant Denon, et dessiné par Charles Meynier.

Le quadrige surmontant l'arc est une copie des Chevaux de bronze de Constantin 1er, attelage ornant le dessus de la porte principale de la basilique Saint-Marc de Venise. En effet, à l'issue de la première campagne d'Italie, l'armée française menée par le général de l'armée d'Italie Napoléon Bonaparte rapporta de Venise en 1798, l'original de la sculpture comme « trésor de guerre » et la plaça sur le monument. Il fut entouré de deux victoires à partir de 1808. En 1815, suite à la bataille de Waterloo et à la chute de l'empereur , La France rend le quadrige aux Autrichiens qui la restituent aussitôt à la cité des doges qui venait d'être annexée à l'Empire d'Autriche par le Congrès de Vienne. La copie est alors effectuée par le sculpteur François Joseph Bosio en 1828.

 

photo site blog 17 236

    

22 cm de diamètre

 

photo site blog 17 225

 

Les porcelaines de la Manufacture Neppel sont très rares

 

Photo inventaire 8 155

 

 

K- Neppel, arc de triomphe du Carrousel

 

bibliographie :

Régine de Plinval de Guillebon, Faience et porcelaine de Paris XVIIIème - XIXème siècle, Editions Faton, 1995

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by desarnaud-antiquaire - dans Porcelaines
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : desarnaud-antiquaire.over-blog.com
  • desarnaud-antiquaire.over-blog.com
  • : Tableaux, Dessins, Estampes, Sculptures, Mobilier et Objets d'Art du XIXème Siècle, avec un accent particulier pour les époques Empire - Restauration Charles X - Louis Philippe.
  • Contact

Retour à la page d'accueil

 450410-1assiette-or-2n 

   

Recherche

Au coeur du Carré Rive Gauche

Galerie Desarnaud

Nicolas Megnier-Perbet

5, rue de beaune

75007 PARIS

01 42 61 78 74

galeriedesarnaud@yahoo.fr

 

La galerie est ouverte du mardi au samedi, de 14 h à 18 h.

Le matin sur rendez-vous .

 

La galerie a été crée en hommage à Marie Jeanne Rosalie Desarnaud (1775-1842), fondatrice de "L'Escalier de Cristal" au Palais-Royal, célèbre sous la Restauration pour ses objets de cristal montés sur bronze doré. Outre du cristal des manufactures de Montcenis-Le Creusot, Baccarat, Vonèche... la galerie vous présente une sélection de dessins et de tableaux néo-classiques et romantiques, de sculptures, de mobilier et d'objets d'art de la première moitié du XIXème siècle avec un accent particulier pour le Charles X.

Nicolas Megnier-Perbet, diplomé de l'Ecole du Louvre et de Paris-IV Sorbonne, sera heureux de vous recevoir pour vous faire découvrir ses trouvailles.

 

note importante :

Par mesure de sécurité tous les objets ne sont pas conservés à la galerie. Si vous souhaitez voir un objet précis, merci de me contacter avant votre visite.