Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 septembre 2011 4 01 /09 /septembre /2011 10:20

 

 

photo site blog 30 072

 

 

Grand médaillon en bronze finement ciselé représentant

 

LE ROI HENRI IV ET LA REINE MARIE DE MEDICIS

 

d'après Guillaume Dupré

 

Modèle crée en 1605

 

signature et date en bas à gauche

 

Inscription : 

HENRIC . IIII . R . CHRIS . MARIA . AVGVSTA.

Bustes accolés des souverains vers la droite ; celui de la reine en retrait de profil tandis que celui du roi est de trois quarts de face. Le roi porte une fraise et une armure décorée et ornée du mufle léonin, sur laquelle est passé le ruban de l'ordre du Saint-Esprit. Sur la troncature du bras la date 1605 et sous l'épaule la signature du graveur G. DVPRE .F. 1605.

 

FONTE D'ÉDITION ANCIENNE DU XIXème SIECLE

 

Médaillon identique au modèle d'époque conservé au Cabinet des Médailles de la Bibliothèque Nationale de France.

 

Diamètre :  18,7 cm

 

en parfait état

 

photo site blog 30 088

 

********************

 

Guillaume Dupré (vers 1576-1643) eut pour maître le sculpteur Barthélémy Prieur, qui avait été lui-même l'élève et l'ami de Germain Pilon ; protégé par le connétable de Montmorency, Prieur travailla au Louvre.

Dupré devait épouser sa fille en 1600. Il n'avait que vingt-trois ans, quand il présenta à Henri IV une médaille où le monarque était figuré en Hercule, à côté de Gabrielle d'Estrées. Charmé par le talent du jeune homme et cette galante allusion, il le nomma sur-le-champ son sculpteur ordinaire : " En la gentillesse et la grâce de l'ouvrage qui lui fut présenté, disaient les lettres patentes, ayant reconnu que Dupré promettait quelque chose de grand et hardi s'il était employé à la sculpture, cela meut Sa Majesté de le retenir à son service et de lui donner logis au Louvre, et cent escus d'appointements ".

 Le 7 octobre 1604, il devenait " conducteur et contrôleur général en l'art de sculpture sur le fait des monnaies et revers d'icelles "  autrement dit Contrôleur des poinçons et des Monnaies de France; c'était la charge qu'avait occupée Germain Pilon. Il remplit aussi l'office de commissaire des fontes de l'artillerie de France et celui de valet de chambre du roi.

Après l'assassinat de son bienfaiteur le 14 mai 1610, il moula son visage, dont le masque à la cire est exposé dans la galerie de Psyché au château de Chantilly. 

Dès 1611, il devient Premier sculpteur du Roi Louis XIII prenant la suite de Barthélemy Prieur. En 1612, il effectue un voyage en Italie. Vers 1629, il est aussi nommé Commissaire général de l'Artillerie.

  Il grava des médailles pour Henri IV, Louis XIII et le tout début du règne de Louis XIV.

Guillaume Dupré se distingue des graveurs de son époque par l'importance des reliefs qu'il donne à ses médailles. Cela s'expliquerait par sa formation initiale de sculpteur. Il effectuait aussi lui-même ses fontes et produisait des pièces d'une qualité et d'une finition exceptionnelle.

Les oeuvres de Dupré en particulier ses médailles sont conservées dans les plus grands musées français.

 

Quelques médailles représentant Henri IV et Marie de Médicis :

 

 

T02 01005455T01 01005455 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Guillaume Dupré, médaille double face, L'Alliance du roi Henri IV et de Marie de Médicis

 

" Henry par la grâce de Dieu roy de France et de Navarre, à notre Prevost de Paris ou son lieutenant et à tous noz autres justiciers et officiers qu'il appartiendra , salut. Notre cher et bien amé Guillaume Dupré, l'un de noz sculpteurs ordinaires nous a faict entendre qu'il auroit employé beaucoup de temps et prins force paine à faire une médaille double en laquelle est représenté d'un costé nostre portraict et effegye avec celluy de la royne nostre très chère et très amée compagne et espouze et soubz l'espaulle de la figure est escript G.Dupré, et au revers de lad. medalle est représenté une alliance de Mars et Pallas, aussi à nostre ressemblance, avec ung petit enffant au millieu posant le pied sur ung daulphin, et au dessoubz desd .figures il y a un aigle tenant une couronne en son becq avecq ceste inscription : propago imperii, laquelle medalle nous aurions trouvée fort agreable et à nostre contentement ... désirant que led. Dupré soit récompensé de son labeur , fraiz et mises, nous luy avons permis et octroyé, permettons et octroyons par ces présentes de faire telle quantité et sy grand nombre desd. medalles que bon lui semblera soit en or, argent, cuyvre, plomb ny autres matières que ce soit , durant le temps et terme de dix ans prochains...car tel est nostre plaisir, nonobstant quelconques lettes à ce contraires. Donné à Paris le XXVIIIe jour du mois de juilliet l'an de grâce mil six cens trois et de nostre regne le XIIIIe , signées : Henry et plus bas : Par le roy, Rusé, et scellées en simple queue du grand scel de cire jaulne. "

 

 

dupré henri IV marie de médicis louvre

Guillaume Dupré, Henri IV et Marie de Médicis, médaille, Musée du Louvre 

 

dupré marie de medicis 1624 louvre

 Guillaume Dupré, Marie de Médicis,

 

dupré henri iv et marie de medicis ecouen musee

 Guillaume Dupré, Henri IV et Marie de Médicis, Musée National de la Renaissance, château d'Ecouen

 

 

dupré henri iv et marie 18,6 cm 1605 bnf département des

Guillaume Dupré, Henri IV et Marie de Médicis, médaillon datée 1605, Ø 18,6 cm , Bibliothèque Nationale de France, Département des Monnaies Médailles et Antiques.

 

********************

  

photo site blog 30 087

 

 

photo site blog 30 082

 

 

photo site blog 30 080

 

 

photo site blog 30 075 

 

Bibliographie :

 

-  F.MAZEROLLE, "Les médailleurs français du  XVe au milieu du XVIIème siècle", vol I-II, Paris 1902, 643

 

-  ROCHETTE-TUZIO, "Musée des Beaux-Arts de Lyon - Médailles françaises des XVème, XVIème et XVIIème siècles", 2008, 63 

 

biographie sur Dupré :

 

- Luc SMOLDEREN, "à propos de Guillaume Dupré" Revue Numismatique 1990, n°32, pp232-253 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by desarnaud-antiquaire - dans Souvenirs historiques
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : desarnaud-antiquaire.over-blog.com
  • desarnaud-antiquaire.over-blog.com
  • : Tableaux, Dessins, Estampes, Sculptures, Mobilier et Objets d'Art du XIXème Siècle, avec un accent particulier pour les époques Empire - Restauration Charles X - Louis Philippe.
  • Contact

Retour à la page d'accueil

 450410-1assiette-or-2n 

   

Recherche

Au coeur du Carré Rive Gauche

Galerie Desarnaud

Nicolas Megnier-Perbet

5, rue de beaune

75007 PARIS

01 42 61 78 74

galeriedesarnaud@yahoo.fr

 

La galerie est ouverte du mardi au samedi, de 14 h à 18 h.

Le matin sur rendez-vous .

 

La galerie a été crée en hommage à Marie Jeanne Rosalie Desarnaud (1775-1842), fondatrice de "L'Escalier de Cristal" au Palais-Royal, célèbre sous la Restauration pour ses objets de cristal montés sur bronze doré. Outre du cristal des manufactures de Montcenis-Le Creusot, Baccarat, Vonèche... la galerie vous présente une sélection de dessins et de tableaux néo-classiques et romantiques, de sculptures, de mobilier et d'objets d'art de la première moitié du XIXème siècle avec un accent particulier pour le Charles X.

Nicolas Megnier-Perbet, diplomé de l'Ecole du Louvre et de Paris-IV Sorbonne, sera heureux de vous recevoir pour vous faire découvrir ses trouvailles.

 

note importante :

Par mesure de sécurité tous les objets ne sont pas conservés à la galerie. Si vous souhaitez voir un objet précis, merci de me contacter avant votre visite.