Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par desarnaud-antiquaire

Statue Equestre du Colleone, Bronze d'après Andréa Verrochio

 

D’après ANDREA VERROCHIO (Florence 1435 – Venise 1488)
«Statue Equestre de Bartolomeo Colleoni dit Le Colleone »

Sculpture en bronze doré à patine médaille.
Socle à l’antique en marbre tacheté gris et blanc.
Très belle qualité de fonte et de ciselure.

XIXème siècle.

Dimensions :
Hauteur totale 51,5 cm.
Bronze seul: Hauteur 36,5 cm x longueur 34 cm x largeur 18 cm.
Base en marbre seule: Hauteur 15 cm x longueur 37,5 cm x largeur 22 cm.

La Statue du Colleone est une célèbre statue équestre en bronze représentant le condottiere Bartolomeo Colleoni. Elle se dresse sur le campo dei Santi Giovanni e Paolo à Venise, face à la basilique de San Zanipolo. Elle est l’œuvre du sculpteur florentin Andrea Del Verrochio qui y travailla de 1483 à 1488, et du fondeur Alessandro Leopardi.
Bartolomeo Colleoni est un condottiere italien du XVème siècle. À partir de 1454, il servit la République de Venise avec le titre de général en chef (capitano generale). Il mourut en 1475 en laissant un testament dans lequel il léguait une partie de sa fortune, évaluée à 231.983 ducats, à Venise. Un codicille avait été ajouté au testament. Bartolomeo Colleoni y demandait qu’on érigeât sur la place Saint-Marc une statue le représentant sur un cheval de bronze afin de perpétuer sa mémoire.
Le 30 juillet 1479, le Sénat vénitien accepta d’édifier un monument équestre célébrant la mémoire de Bartolomeo Colleoni. Il refusa toutefois de l‘édifier place saint-Marc, qui était, avec la Basilique Saint-Marc, au cœur de la vie de la cité, d'autant plus que les Chevaux de Saint-Marc, sans cavaliers ni mors, étaient devenus les symboles de la liberté de Venise. On contourna donc les conditions posées par Colleoni, en érigeant sa statue non pas place Saint-Marc, mais dans un quartier plus éloigné du centre de la ville devant la Scuola San Marco, sur le campo dei Santi Giovanni e Paolo.
La statue est l'œuvre d'Andrea Del Verrochio qui arriva à Venise au printemps 1483. Verrochio mourut en 1488, sans avoir mené à bien le dernier stade de son travail, celui de la fonte de la statue. C'est finalement le sculpteur vénitien Alessandro Leopardi qui en fut chargé. Elle fut dévoilée aux vénitiens le 21 mars 1496.
Verrocchio a repris la formule employée par Donatello pour son Gattamelata. La statue dégage une impression de puissance et de tension. La musculature du cheval est traitée de façon particulièrement réaliste et Bartolomeo Colleone est représenté tendu, rassemblant ses rênes, afin de lancer sa monture dans le combat. Cette tension est renforcée par l’opposition entre le mouvement de la tête et celui des épaules. Le Colleone est marqué par l'influence de la statue équestre de Marc-Aurèle : l'antérieur est levé, le postérieur diagonal en mouvement mais toujours posé au sol. Il s'agit d'un « piaffer allant, une allure nerveuse dont la majesté surprend. La statue du Colleone marque, comme d'autres statues de condottiere de la Renaissance italienne, l'apogée de ce canon.
Cette statue a servi de modèle à de nombreuses autres. À Paris notamment, à la fin du XIXème siècle, les statues équestres célèbrent davantage des héros historiques canonisés voire mythiques, comme Charlemagne, devant Notre-Dame, ou Saint-Louis, devant le Sacré-Cœur.

 

Statue Equestre du Colleone, Bronze d'après Andréa Verrochio
Statue Equestre du Colleone, Bronze d'après Andréa Verrochio
Statue Equestre du Colleone, Bronze d'après Andréa Verrochio
Statue Equestre du Colleone, Bronze d'après Andréa Verrochio
Statue Equestre du Colleone, Bronze d'après Andréa Verrochio
Statue Equestre du Colleone, Bronze d'après Andréa Verrochio
Statue Equestre du Colleone, Bronze d'après Andréa Verrochio
Statue Equestre du Colleone, Bronze d'après Andréa Verrochio
Statue Equestre du Colleone, Bronze d'après Andréa Verrochio
Statue Equestre du Colleone, Bronze d'après Andréa Verrochio
Statue Equestre du Colleone, Bronze d'après Andréa Verrochio
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :