Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 novembre 2016 2 01 /11 /novembre /2016 15:31

 

 

Jean-Charles Tardieu-Cochin, Portrait de Louis-Nicolas Griveau, député de la Meurthe, époque Restauration

 

JEAN-CHARLES TARDIEU dit TARDIEU-COCHIN

(Paris 1765 – 1830)

 

« Portrait du député Louis Nicolas Griveau »

 

Huile sur toile signée en bas à gauche.

 

Tableau rentoilé sur son châssis d’origine et dans son cadre d’origine.

Au dos quatre étiquettes manuscrites d’époque donnant des informations sur le modèle.

Beau cadre d’époque en bois doré à décor de palmettes.

 

Dimensions :

Vue : hauteur 58 cm x longueur 47,5 cm.

Cadre : hauteur 78 cm x longueur 67 cm.

 

DEBUT DE L’EPOQUE RESTAURATION.

 

Beau portrait très bien documenté, réalisé pour la nomination de Louis Nicolas Griveau à l’Ordre Royal de la Légion d’Honneur au début de la Restauration.

 

 

LOUIS-NICOLAS GRIVEAU :

 

Louis-Nicolas Griveau est un homme politique français né le 27 juillet 1743 à Mormant (Seine-et-Marne) et décédé le 20 octobre 1823 à Vannes-le-Châtel (Meurthe-et-Moselle).

Griveau fut Conseiller du Roi et notaire au Chatelet de Paris.

Grand propriétaire, il possédait sur l’actuelle rue Cambon l’hôtel La Live de Bellegarde, célèbre au XVIIIème siècle pour le Salon de Madame d’Epinay, qu’il louât puis vendit au célèbre banquier et Régent de la Banque de France Casimir Perier.

A Paris il habitait le Faubourg Saint-Germain dans le très élégant Hôtel de Mauron, rue de l’Université, à proximité de la Grande Chancellerie de l’Ordre de la Légion d’honneur.

Il possédait aussi la cristallerie de Vannes fondée en 1765 par La comtesse de Mazirot de Reims, désireuse de valoriser l’exploitation de bois qui lui appartenait. Elle s’en sépare dès 1788, au profit de Louis-Nicolas Griveau.

Conseiller général, il est député de la Meurthe de 1811 à 1815. Il fit présent à l’hospice de Toul de la totalité de son traitement  pendant toute la durée de ses fonctions de député.

Il mourût dans son château de Vannes (château construit vers 1600 par les comtes de Ligniville, une des illustres maisons nobles d’extraction chevaleresque de Lorraine). Le château fut détruit après 1828.

 

 

JEAN-CHARLES TARDIEU-COCHIN :

 

Jean-Charles Tardieu, dit Tardieu-Cochin, né le 3 septembre 1765 à Paris où il est mort le 3 avril 1830, est un peintre d’histoire, portraitiste et paysagiste français.

Petit-fils et fils de graveurs, Jean-Charles Tardieu est naturellement porté à s’occuper d’art. Il habite Rouen durant un certain nombre d’années et devient l’élève de son parent le célèbre graveur, dessinateur, secrétaire historiographe de l’Académie Royale de Peinture et Sculpture et garde des dessins du Cabinet du roi  Charles-Nicolas Cochin, dont il s'adjoint le nom. Son père, Jacques-Nicolas Tardieu, le fait admettre dans l’atelier du peintre Jean-Baptiste Regnault où il profite des conseils de son maître, mais ne réussit pas à obtenir le grand prix de Rome. Le second grand prix lui est toutefois décerné en 1790. Son talent le fait néanmoins remarquer et citer avec éloges la plupart de ses productions. Trois ans plus tard il débute au Salon et prend part aux huit expositions du Louvre qui eurent lieu de 1806 à 1823. Les excellentes relations dont il dispose l’aident et il paraît avoir été pleinement employé durant les règnes de Napoléon, Louis XVIII et Charles X. Plusieurs de ses ouvrages sont achetés pour la maison de ce dernier souverain. Il réalise un grand nombre de tableaux pour le gouvernement, conservés au Luxembourg, à Versailles, Saint-Cloud, Fontainebleau et au musée de Rouen.

 

Jean-Charles Tardieu exerce son crayon sur des sujets classiques et poétiques pour des particuliers. On lui doit également des copies de plusieurs tableaux de Philippe de Champaigne commandées par la maison du roi. Se trouvant presque toutes dans les collections publiques, ses œuvres sont conservées, entre autres, dans la cathédrale de Rouen, et dans les musées de Rouen, Besançon, Le Havre, Versailles et Marseille. Parmi celles qui ont obtenu le plus de succès, on peut citer la Halte en Égypte, Jean Bart à la cour, la Conversion du duc de Joyeuse, Frédéric-Guillaume chez le grand Frédéric, Louis XVIII à Mittau et l’Aveugle au marché des Innocents.

 

Œuvres dans les collections publiques :

Allégorie sur la naissance de S.A.R. Mgr le duc de Bordeaux, Musée des Beaux-Arts de Rouen.

Bienfaisance de Napoléon 1er envers Narocki, vieillard polonais de 117 ans qui lui est présenté, 1812, château de Versailles.

Clio inspirée à la vue du buste de Louis XVIII, 1819, château de Versailles.

Halte d’Henri IV en forêt après la bataille d’Ivry, 1802 ou 1807, musée national du château de Pau.

Halte de l’armée française à Syène. 2 février 1799, château de Versailles.

Henri IV devant Paris. août 1590, château de Versailles.

Henri IV fait distribuer des vivres pendant le siège de Paris en août 1590, château Versailles.

Jean Bart à Versailles, musée du Louvre, Paris.

La Clémence de Louis XII en avril 1498, château de Versailles.

La Conversion du duc de Joyeuse, 1819, musée Bossuet, Meaux.

La Justification de Suzanne, musée des Augustins, Toulouse.

La Samaritaine, cathédrale de Rouen.

Le Roi Louis XVIII en exil à Mittau y couronne la rosière, 1799, château de Versailles.

Napoléon reçoit la reine de Prusse à Tilsitt. 6 juillet 1807, château de Versailles.

Suzanne au bain, musée d'Art moderne André Malraux, Le Havre.

Sully aux pieds d’Henri IV, musée national du château de Pau.

Trophenius et Agamède, musée de Besançon.

Ulysse reconnu par Euryclée, musée des beaux-arts de Marseille.

Une Scène du marché des Innocents, musée du Louvre, Paris.

 

Jean-Charles Tardieu-Cochin, Portrait de Louis-Nicolas Griveau, député de la Meurthe, époque Restauration
Jean-Charles Tardieu-Cochin, Portrait de Louis-Nicolas Griveau, député de la Meurthe, époque Restauration
Jean-Charles Tardieu-Cochin, Portrait de Louis-Nicolas Griveau, député de la Meurthe, époque Restauration
Jean-Charles Tardieu-Cochin, Portrait de Louis-Nicolas Griveau, député de la Meurthe, époque Restauration
Jean-Charles Tardieu-Cochin, Portrait de Louis-Nicolas Griveau, député de la Meurthe, époque Restauration
Jean-Charles Tardieu-Cochin, Portrait de Louis-Nicolas Griveau, député de la Meurthe, époque Restauration
Jean-Charles Tardieu-Cochin, Portrait de Louis-Nicolas Griveau, député de la Meurthe, époque Restauration
Jean-Charles Tardieu-Cochin, Portrait de Louis-Nicolas Griveau, député de la Meurthe, époque Restauration
Jean-Charles Tardieu-Cochin, Portrait de Louis-Nicolas Griveau, député de la Meurthe, époque Restauration
Jean-Charles Tardieu-Cochin, Portrait de Louis-Nicolas Griveau, député de la Meurthe, époque Restauration
Jean-Charles Tardieu-Cochin, Portrait de Louis-Nicolas Griveau, député de la Meurthe, époque Restauration
Jean-Charles Tardieu-Cochin, Portrait de Louis-Nicolas Griveau, député de la Meurthe, époque Restauration
Jean-Charles Tardieu-Cochin, Portrait de Louis-Nicolas Griveau, député de la Meurthe, époque Restauration
Jean-Charles Tardieu-Cochin, Portrait de Louis-Nicolas Griveau, député de la Meurthe, époque Restauration
Jean-Charles Tardieu-Cochin, Portrait de Louis-Nicolas Griveau, député de la Meurthe, époque Restauration

 

Documentation sur le portrait de Louis-Nicolas Griveau :

 

Document pour l'attribution de la Légion d'Honneur à Louis-Nicolas Griveau, Grande Chancellerie de la Légion d'Honneur, Hotel de Salm à Paris

Document pour l'attribution de la Légion d'Honneur à Louis-Nicolas Griveau, Grande Chancellerie de la Légion d'Honneur, Hotel de Salm à Paris

Document pour l'attribution de la Légion d'Honneur à Louis-Nicolas Griveau, Grande Chancellerie de la Légion d'Honneur, Hotel de Salm à Paris

Document pour l'attribution de la Légion d'Honneur à Louis-Nicolas Griveau, Grande Chancellerie de la Légion d'Honneur, Hotel de Salm à Paris

Document pour l'attribution de la Légion d'Honneur à Louis-Nicolas Griveau, Grande Chancellerie de la Légion d'Honneur, Hotel de Salm à Paris

Document pour l'attribution de la Légion d'Honneur à Louis-Nicolas Griveau, Grande Chancellerie de la Légion d'Honneur, Hotel de Salm à Paris

Hotel de Mauron, rue de l'Université où vécut Louis-Nicolas Griveau

Hotel de Mauron, rue de l'Université où vécut Louis-Nicolas Griveau

 

Quelques oeuvres de Jean-Charles Tardieu-Cochin :

 

J-C Tardieu-Cochin, Halte de l'armée française à Syout (Syène), le 2 février 1799, Modello pour le tableau conservé au château de Versailles, Osenat à Fontainebleau, adjugé 4500 euros sans les frais.

J-C Tardieu-Cochin, Halte de l'armée française à Syout (Syène), le 2 février 1799, Modello pour le tableau conservé au château de Versailles, Osenat à Fontainebleau, adjugé 4500 euros sans les frais.

J-C Tardieu-Cochin, Paysage, Christie's Londres 1999, adjugé 20000 euros.

J-C Tardieu-Cochin, Paysage, Christie's Londres 1999, adjugé 20000 euros.

J-C Tardieu-Cochin, Halte de l'armée française à Syout (Syène), le 2 février 1799, Château de Versailles

J-C Tardieu-Cochin, Halte de l'armée française à Syout (Syène), le 2 février 1799, Château de Versailles

J-C Tardieu-Cochin,Trait de bienfaisance de Napoléon Ier pendant la campagne de Pologne en janvier 1807,

J-C Tardieu-Cochin,Trait de bienfaisance de Napoléon Ier pendant la campagne de Pologne en janvier 1807,

J-C Tardieu-Cochin, Allégorie sur la naissance du duc de Bordeaux, Musée des Beaux-Arts de Rouen

J-C Tardieu-Cochin, Allégorie sur la naissance du duc de Bordeaux, Musée des Beaux-Arts de Rouen

J-C Tardieu-Cochin, Henri IV devant Paris Aout 1590, Château de Versailles

J-C Tardieu-Cochin, Henri IV devant Paris Aout 1590, Château de Versailles

J-C Tardieu-Cochin, Joseph reconnut par ses frères, 1788

J-C Tardieu-Cochin, Joseph reconnut par ses frères, 1788

J-C Tardieu-Cochin, Napoléon reçoit la reine de Prusse à Tilsit, 1808, Château de Versailles

J-C Tardieu-Cochin, Napoléon reçoit la reine de Prusse à Tilsit, 1808, Château de Versailles

J-C Tardieu-Cochin, Louis XVIII couronne la rosière de Mittau en 1799, 1817, Château de Versailles

J-C Tardieu-Cochin, Louis XVIII couronne la rosière de Mittau en 1799, 1817, Château de Versailles

J-C Tardieu-Cochin, Jean Bart à Versailles

J-C Tardieu-Cochin, Jean Bart à Versailles

J-C Tardieu-Cochin, Portrait d'Homme, Hotel Drouot Paris 2011, estimation 6000-8000 euros.

J-C Tardieu-Cochin, Portrait d'Homme, Hotel Drouot Paris 2011, estimation 6000-8000 euros.

Partager cet article

Repost 0
Published by desarnaud-antiquaire - dans Peintures - Tableaux
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : desarnaud-antiquaire.over-blog.com
  • desarnaud-antiquaire.over-blog.com
  • : Tableaux, Dessins, Estampes, Sculptures, Mobilier et Objets d'Art du XIXème Siècle, avec un accent particulier pour les époques Empire - Restauration Charles X - Louis Philippe.
  • Contact

Retour à la page d'accueil

 450410-1assiette-or-2n 

   

Recherche

Au coeur du Carré Rive Gauche

Galerie Desarnaud

Nicolas Megnier-Perbet

5, rue de beaune

75007 PARIS

01 42 61 78 74

galeriedesarnaud@yahoo.fr

 

La galerie est ouverte du mardi au samedi, de 14 h à 18 h.

Le matin sur rendez-vous .

 

La galerie a été crée en hommage à Marie Jeanne Rosalie Desarnaud (1775-1842), fondatrice de "L'Escalier de Cristal" au Palais-Royal, célèbre sous la Restauration pour ses objets de cristal montés sur bronze doré. Outre du cristal des manufactures de Montcenis-Le Creusot, Baccarat, Vonèche... la galerie vous présente une sélection de dessins et de tableaux néo-classiques et romantiques, de sculptures, de mobilier et d'objets d'art de la première moitié du XIXème siècle avec un accent particulier pour le Charles X.

Nicolas Megnier-Perbet, diplomé de l'Ecole du Louvre et de Paris-IV Sorbonne, sera heureux de vous recevoir pour vous faire découvrir ses trouvailles.

 

note importante :

Par mesure de sécurité tous les objets ne sont pas conservés à la galerie. Si vous souhaitez voir un objet précis, merci de me contacter avant votre visite.