Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juillet 2016 7 10 /07 /juillet /2016 12:00

 

 

Empereur Hadrien, Médaillon en Bronze, Epoque Restauration

 

L’empereur Hadrien.

 

Rare médaillon en bronze doré et bronze patiné.

Hadrien est représenté en buste portant une couronne de laurier.

 

EPOQUE RESTAURATION.

 

Diamètre : 9,2 cm.

 

 

Hadrien, né le 24 janvier 76 à Italica et mort le 10 juillet 138 à Baïes, est un empereur romain de la dynastie des Antonins. Il succède en 117 à Trajan et règne jusqu'à sa mort. Empereur humaniste, lettré, poète et philosophe à la réputation pacifique, il rompt avec la politique expansionniste de son prédécesseur, s'attachant à pacifier et à structurer administrativement l'Empire, tout en consolidant des frontières fragiles.

À la mort de son père, Hadrien devint le pupille et l'héritier présomptif de Trajan. De fait, l'empereur était son plus proche parent. De plus, Hadrien épousa Sabine, la petite-nièce de Trajan.

Hadrien, chaperonné par un empereur-soldat comme Trajan, ne pouvait que recevoir une solide formation militaire. Cet intellectuel fut donc parachuté dans des légions casernées dans les coins les plus perdus de l'Empire. Sur les frontières du Rhin et du Danube, par exemple, où il exerça les fonctions de tribun militaire. Il accompagna ensuite Trajan dans sa campagne contre les Parthes.

À la mort de Trajan en 117, Hadrien devint empereur.

Contrairement à son prédécesseur et malgré sa formation militaire, le nouvel empereur avait peu de goût pour la guerre. Hadrien renonça donc à la politique impérialiste et expansionniste de Trajan. Des conquêtes de ce dernier, il ne garda que la Dacie et l'Arabie et abandonna les provinces les plus exposées (Arménie majeure, Mésopotamie).

Pour bien fixer les frontières, pour les protéger et délimiter clairement les limites de l'Imperium romanum, Hadrien renforça le "limes" germanique. En Grande-Bretagne, il fit construire une muraille (le "Mur d'Hadrien") qui, de l'embouchure de la Tyne au golfe de Solway, protégeait les provinces romaines des invasions des Pictes d'Écosse.

Au cours de son règne (117-138), Hadrien effectua cinq grands voyages qui furent autant de tournées d'inspections. Par exemple, des monnaies indiquent qu'il séjourna à Lyon vers 121-122., y fit construire un nouvel aqueduc et restaura le théâtre et l'amphithéâtre. Plus au Sud, à Nîmes, il édifia une basilique en l'honneur de son ancienne protectrice, l'impératrice-douairière Plotine.

Tous ses voyages furent l’occasion de construire de prestigieux monuments à la gloire de l’empire romain.

Ces périples lui fournirent aussi l'opportunité de se faire une idée plus juste de la situation de son Empire, des besoins de ses habitants, de l'état de l'armée et surtout d'assouvir sa vaste curiosité. Car Hadrien, même s'il était fasciné par l'hellénisme (on le surnommait "Graeculus", "le petit Grec") connaissait la diversité des cultures de ses vastes états.

Hadrien passa ses dernières années dans sa villa (Villa Hadriana) qu'il s'était fait construire à Tibur et avait décorée des reproductions des plus belles œuvres d'art admirées au cours de ses voyages. À Rome même, l'empereur fit édifier le mausolée impérial (Moles Adriani) qui deviendra le Château Saint-Ange.

 

Empereur Hadrien, Médaillon en Bronze, Epoque Restauration
Empereur Hadrien, Médaillon en Bronze, Epoque Restauration
Empereur Hadrien, Médaillon en Bronze, Epoque Restauration
Empereur Hadrien, Médaillon en Bronze, Epoque Restauration
Empereur Hadrien, Médaillon en Bronze, Epoque Restauration
Empereur Hadrien, Médaillon en Bronze, Epoque Restauration
Empereur Hadrien, Médaillon en Bronze, Epoque Restauration
Empereur Hadrien, Médaillon en Bronze, Epoque Restauration

Partager cet article

Repost 0
Published by desarnaud-antiquaire - dans Souvenirs historiques Objets d'art
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : desarnaud-antiquaire.over-blog.com
  • desarnaud-antiquaire.over-blog.com
  • : Tableaux, Dessins, Estampes, Sculptures, Mobilier et Objets d'Art du XIXème Siècle, avec un accent particulier pour les époques Empire - Restauration Charles X - Louis Philippe.
  • Contact

Retour à la page d'accueil

 450410-1assiette-or-2n 

   

Recherche

Au coeur du Carré Rive Gauche

Galerie Desarnaud

Nicolas Megnier-Perbet

5, rue de beaune

75007 PARIS

01 42 61 78 74

galeriedesarnaud@yahoo.fr

 

La galerie est ouverte du mardi au samedi, de 14 h à 18 h.

Le matin sur rendez-vous .

 

La galerie a été crée en hommage à Marie Jeanne Rosalie Desarnaud (1775-1842), fondatrice de "L'Escalier de Cristal" au Palais-Royal, célèbre sous la Restauration pour ses objets de cristal montés sur bronze doré. Outre du cristal des manufactures de Montcenis-Le Creusot, Baccarat, Vonèche... la galerie vous présente une sélection de dessins et de tableaux néo-classiques et romantiques, de sculptures, de mobilier et d'objets d'art de la première moitié du XIXème siècle avec un accent particulier pour le Charles X.

Nicolas Megnier-Perbet, diplomé de l'Ecole du Louvre et de Paris-IV Sorbonne, sera heureux de vous recevoir pour vous faire découvrir ses trouvailles.

 

note importante :

Par mesure de sécurité tous les objets ne sont pas conservés à la galerie. Si vous souhaitez voir un objet précis, merci de me contacter avant votre visite.