Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 novembre 2015 4 19 /11 /novembre /2015 21:17

 

 

(( VENDU ))

 

 

 

Eventail "Paul et Virginie", "Atala et Chactas", "Pocahontas et John Smith", Milieu 19ème Siècle

 

Rare éventail encadré représentant plusieurs scènes littéraires célèbres du Nouveau Monde :

 

"Paul et Virginie de Bernardin de Saint-Pierre"

"Atala et Chactas de François-René de Chateaubriand"

"Pocahontas et le capitaine anglais John Smith"

 

Au centre, la célèbre scène où Paul et Virginie sont portés par des esclaves évoque le triomphe de la vertu.

A gauche, Atala et Chactas discutent au bord de l'eau

A droite, le capitaine anglais, John Smith s’agenouille devant l’indienne Pocahontas.

 

Vers 1850.

 

Cadre en bois doré surmonté d'un motif de ruban noué, fond vieux rose, de style Louis XVI, XIXème siècle.

 

Dimensions :

Éventail seul : longueur 49,2 cm x hauteur 26,8 cm.

Cadre : longueur 56 cm x hauteur 38 cm.

Restaurations anciennes mais modèle très rare.

 

 

Paul et Virginie décrit avec force les sentiments amoureux et la nostalgie du paradis perdu.

C'est en 1788 que Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre (1737-1814) publie Paul et Virginie. Ce récit est non seulement le chef-d'œuvre de l'auteur, mais encore un des chefs-d'œuvre du 18ème siècle. Il connut un immense succès qui dépassa les frontières.

Paul et Virginie décrit l'histoire de deux enfants vivant sur l'île de France (désormais Ile Maurice).

Deux françaises, Mme de la Tour, la jeune veuve d'un aristocrate libertin, et Marguerite, une paysanne bretonne séduite et abandonnée ont fui la métropole et sont venus cacher leur déshonneur dans cette colonie française.

Elles mettent au monde, vers 1726, Virginie et Paul. Mme de la Tour, avec sa fille Virginie, et Marguerite, avec son fils Paul, sont aidées par un couple de noirs, Marie et Domingue. Les deux femmes unissent leur détresse et leur pauvreté et exploitent la terre. Leurs deux enfants grandissent comme frère et sœur dans la splendeur naturelle des paysages tropicaux. Lors de l'adolescence, des sentiments amoureux naissent entre les deux personnages. Mais la tante de Madame de la Tour envoie des gardes chercher Virginie pour la ramener en France, sous prétexte qu'elle la fera hériter de sa fortune et de lui donner une meilleure éducation. Plusieurs années après, Virginie fait annoncer son retour sur l'île, mais le navire qui la ramène de France est pris dans une tempête et échoue sur les rochers sous les yeux de Paul. Celui-ci ne tarde pas à succomber à la douleur de la perte de sa bien-aimée.

 

***************

 

Atala ou les amours de deux sauvages dans le désert a été écrit par Chateaubriand en 1801.

Sur les rives du Meschacébé, en Louisiane, est fixée la tribu des Natchez, qui accueille le français René. Chactas, un vieil indien de cette tribu qui sous louis XIV, a visité la France, prend René en amitié au cours d'une chasse au castor et entreprend de lui conter les aventures de sa jeunesse. Il avait 20 ans lorsqu'il fut fait prisonnier par une tribu ennemie et sauvé par Atala, une jeune indienne élevée dans la religion chrétienne. Tous deux ont fui longtemps à travers la forêt. Au cours d'un orage, ils ont rencontré le père Aubry, qui veut convertir Chactas et l'unir à Atala. Mais Atala a été consacrée par sa mère à la vierge et elle croit que son vœu l'engage sans retour. Pour ne pas succomber à Chactas, elle se donne la mort.
Chateaubriand s'inspire des récits du XVIIIe de Cook, de Bougainville qui nous avaient révélés les mœurs candides des peuplades sauvages. Chateaubriand prête à Atala, les charmes d'une jeune anglaise qu'il a aimée. Il se peint parfois avec ses désirs, ses passions, ses rêves, sous les traits du nostalgique et sage Chactas.

 

***************

 

Pocahontas, est née vers 1596 à Werowocomoco, dans l’actuelle Virginie sur les bords de la York River.

Powhatan, le père de Pocahontas est un grand chef indien de la tribu des Algonquins. Il règne à Werowocomoco sur environ 15 000 Indiens répartis dans 28 tribus, sur un territoire qui s’étend de la côte Est jusqu’à la rivière Potomac, frontière actuelle de l’état du Maryland.

En 1607, les Anglais débarquent dans la région et fondent la ville de Jamestown sur une petite île de la James River.

La colonie anglaise de Jamestown compte rapidement 500 individus. Mais ceux-ci ont besoin des Indiens qui leur fournissent de la nourriture en faisant du troc. Notre jeune Pocahontas, âgée alors de 11 ans, se rend souvent à Jamestown et devient rapidement une intermédiaire importante entre les colons et Powhatan.

Mais les incidents entre les deux populations se multiplient, et, en décembre 1607, le président de la colonie anglaise de Jamestown, le Capitaine John Smith, est fait prisonnier par Opechancanough, le frère de Powhatan. John Smith relatera plus tard que c’est grâce à l’intervention de Pocahontas qu’il a pu échapper à un sacrifice rituel.

La légende de Pocahontas est née.

Cet incident a pour résultat la conclusion d’une trêve fragile entre les Indiens et les Colons. Et Jamestown reçoit plus fréquemment encore la visite de notre petite Pocahontas.

Cependant, les relations entre les deux clans ne s’améliorent pas, d’autant qu’en 1611, le nouveau Gouverneur de la Colonie, Sir Thomas Dale, entretient une politique très agressive vis à vis des Indiens.

Pocahontas a 17 ans lorsque, par ruse, elle est faite prisonnière par les colons. Elle devient malgré elle un pion dans les discussions entre Anglais et Indiens. Sa captivité n’est cependant pas très contraignante : elle apprend la langue anglaise, elle se fait baptiser sous le nom de Rebecca et elle fait la connaissance d’un colon anglais qui se nomme John Rolfe avec qui elle se marie en 1614. Entrepreneur, ce John Rolfe : grâce à lui, la colonie anglaise se lance dans une activité rentable : la culture du tabac.

Sentiments et politique font cependant bon ménage, car le Gouverneur Dale profite de ce mariage pour entamer des négociations avec Powhatan, le père de Pocahontas. Ces négociations débouchent sur une période de paix qui durera jusqu’en 1622.

En 1616, toute la famille Rolfe, accompagnée de 10 ou 12 Indiens, s’embarque pour l’Angleterre. Pocahontas, sous le nom de Lady Rebecca, est présentée à la Cour, où, consécration, elle est reçue avec les plus grands honneurs.

Cependant, en avril 1617, sur le point de repartir vers ses terres natales, Pocahontas tombe malade et, malheureusement ne survivra pas à cette maladie. Elle avait 21 ans.

 

Eventail "Paul et Virginie", "Atala et Chactas", "Pocahontas et John Smith", Milieu 19ème Siècle
Eventail "Paul et Virginie", "Atala et Chactas", "Pocahontas et John Smith", Milieu 19ème Siècle
Eventail "Paul et Virginie", "Atala et Chactas", "Pocahontas et John Smith", Milieu 19ème Siècle
Eventail "Paul et Virginie", "Atala et Chactas", "Pocahontas et John Smith", Milieu 19ème Siècle
Eventail "Paul et Virginie", "Atala et Chactas", "Pocahontas et John Smith", Milieu 19ème Siècle
Eventail "Paul et Virginie", "Atala et Chactas", "Pocahontas et John Smith", Milieu 19ème Siècle
Eventail "Paul et Virginie", "Atala et Chactas", "Pocahontas et John Smith", Milieu 19ème Siècle
Eventail "Paul et Virginie", "Atala et Chactas", "Pocahontas et John Smith", Milieu 19ème Siècle
Eventail "Paul et Virginie", "Atala et Chactas", "Pocahontas et John Smith", Milieu 19ème Siècle
Eventail "Paul et Virginie", "Atala et Chactas", "Pocahontas et John Smith", Milieu 19ème Siècle
Eventail "Paul et Virginie", "Atala et Chactas", "Pocahontas et John Smith", Milieu 19ème Siècle
Eventail "Paul et Virginie", "Atala et Chactas", "Pocahontas et John Smith", Milieu 19ème Siècle
Eventail "Paul et Virginie", "Atala et Chactas", "Pocahontas et John Smith", Milieu 19ème Siècle
Eventail "Paul et Virginie", "Atala et Chactas", "Pocahontas et John Smith", Milieu 19ème Siècle
Eventail "Paul et Virginie", "Atala et Chactas", "Pocahontas et John Smith", Milieu 19ème Siècle

Partager cet article

Repost 0
Published by desarnaud-antiquaire - dans Eventails
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : desarnaud-antiquaire.over-blog.com
  • desarnaud-antiquaire.over-blog.com
  • : Tableaux, Dessins, Estampes, Sculptures, Mobilier et Objets d'Art du XIXème Siècle, avec un accent particulier pour les époques Empire - Restauration Charles X - Louis Philippe.
  • Contact

Retour à la page d'accueil

 450410-1assiette-or-2n 

   

Recherche

Au coeur du Carré Rive Gauche

Galerie Desarnaud

Nicolas Megnier-Perbet

5, rue de beaune

75007 PARIS

01 42 61 78 74

galeriedesarnaud@yahoo.fr

 

La galerie est ouverte du mardi au samedi, de 14 h à 18 h.

Le matin sur rendez-vous .

 

La galerie a été crée en hommage à Marie Jeanne Rosalie Desarnaud (1775-1842), fondatrice de "L'Escalier de Cristal" au Palais-Royal, célèbre sous la Restauration pour ses objets de cristal montés sur bronze doré. Outre du cristal des manufactures de Montcenis-Le Creusot, Baccarat, Vonèche... la galerie vous présente une sélection de dessins et de tableaux néo-classiques et romantiques, de sculptures, de mobilier et d'objets d'art de la première moitié du XIXème siècle avec un accent particulier pour le Charles X.

Nicolas Megnier-Perbet, diplomé de l'Ecole du Louvre et de Paris-IV Sorbonne, sera heureux de vous recevoir pour vous faire découvrir ses trouvailles.

 

note importante :

Par mesure de sécurité tous les objets ne sont pas conservés à la galerie. Si vous souhaitez voir un objet précis, merci de me contacter avant votre visite.