Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 septembre 2015 6 12 /09 /septembre /2015 09:23

 

 

Guéridon, Maison Alphonse Giroux, époque Napoléon III

 

MAISON ALPHONSE GIROUX

 

Guéridon de Collectionneur.

 

Rare guéridon à trois plateaux en loupe d'amboine, bois noirci et incrustations de laiton.

Plateau supérieur orné d'une grande rosace incrustée en laiton à décor de rinceaux.

Deux plateaux découpés et tournants ornés de balustrades en bois tourné noirci.

Base tripode.

 

Signé sur la bordure du plateau supérieur :"M.on Giroux à Paris"

Plaque en métal doré sous le plateau supérieur :

"M.on ALPH. GIROUX

43, Boulevard des Capucines, 43

PAPETERIE - FANTAISIES "

 

EPOQUE NAPOLEON III.

 

Travail de superbe qualité.

 

Dimensions :

Diamètre 51 cm.

Hauteur 71,5 cm.

 

 

Alphonse Giroux, né vers 1775 et mort en 1848, est un artiste peintre, tabletier et ébéniste français.

Tout d'abord il s'orienta vers la carrière de peintre sous la houlette du grand peintre d'Histoire et portraitiste Jacques-Louis David, mais il délaissa ses pinceaux pour une activité de marchand de tableaux, de meubles et d'objets d'art. De 1799 à 1848 il exerça son activité 7, rue du Coq-Saint-Honoré à Paris.

Jusqu'à la fin du Second Empire, Alphonse Giroux puis, à partir de 1838, ses deux fils, Alphonse-Gustave (1810-1886) et André (1801-1879), furent spécialisés dans les petits éléments de tabletterie et d'ébénisterie. Les Giroux proposaient ainsi à la vente des objets de curiosité, de la papeterie, mais également des dessins, tableaux et gravure. Le rôle de la Maison Giroux se rapproche alors de la pratique des grands marchands-merciers du XVIIIème siècle.

En 1839, Louis Daguerre et Isidore Niépce signent un contrat avec Alphonse Giroux et les bronziers Susse Frères, leur accordant l'exclusivité de la fabrication et de la vente de la chambre daguerréotype.

C’est à l’Exposition des Produits de l’Industrie en 1834, que la maison Giroux, spécialisée dans la fabrication d’objets raffinés, obtient une médaille d’argent. Louis XVIII, puis Charles X se fournissent en cadeaux chez Giroux pour « les Enfants de France ».

Exécutant peu à peu des petits meubles, ils apparaissent pour la première fois en 1837 sous la rubrique « Ebénistes » dans l’Almanach de Paris. Cependant, c’est Alphonse-Gustave qui donne véritablement de l’expansion à leur activité, comme en témoigne le rapport du jury de l’Exposition des Produits de l’Industrie de 1839, le récompensant d’une Médaille d’argent. La maison prend un tournant au milieu du siècle en ne se contentant plus de la vente d'objets mais en mettant au point sa propre fabrication. L'arrivée d'Alphonse-Gustave à la tête de la société donne une réelle impulsion à l'entreprise familiale et hausse la Maison Giroux au plus haut rang des commerces de luxe.

A. Giroux participe à l’Exposition Universelle de Paris en 1855, où il présente un bonheur-du-jour en tilleul, sculpté d’un décor naturaliste luxuriant, et que l’impératrice Eugénie achète pour son palais de Compiègne.

La Maison Giroux est transférée en 1857 dans le nouveau quartier élégant de l'Opéra au 43 boulevard des Capucines. Cédée en 1867 à Duvinage et Harinbouck, et dirigée à partir de 1870 par Ferdinand Duvinage seul, puis par sa veuve de 1874 à 1882, et enfin par A. Philippe et E. Arnut de 1883 à 1884.

La Maison Giroux est présente à l'Exposition Universelle de Paris en 1867 où elle reçoit une médaille d'argent. En 1873, à Vienne, elle est récompensée de deux médailles du mérite.

L'ancienne maison Giroux disparaît en 1885.

 

Guéridon, Maison Alphonse Giroux, époque Napoléon III
Guéridon, Maison Alphonse Giroux, époque Napoléon III
Guéridon, Maison Alphonse Giroux, époque Napoléon III
Guéridon, Maison Alphonse Giroux, époque Napoléon III
Guéridon, Maison Alphonse Giroux, époque Napoléon III
Guéridon, Maison Alphonse Giroux, époque Napoléon III
Guéridon, Maison Alphonse Giroux, époque Napoléon III
Guéridon, Maison Alphonse Giroux, époque Napoléon III
Guéridon, Maison Alphonse Giroux, époque Napoléon III
Guéridon, Maison Alphonse Giroux, époque Napoléon III

Partager cet article

Repost 0
Published by desarnaud-antiquaire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : desarnaud-antiquaire.over-blog.com
  • desarnaud-antiquaire.over-blog.com
  • : Tableaux, Dessins, Estampes, Sculptures, Mobilier et Objets d'Art du XIXème Siècle, avec un accent particulier pour les époques Empire - Restauration Charles X - Louis Philippe.
  • Contact

Retour à la page d'accueil

 450410-1assiette-or-2n 

   

Recherche

Au coeur du Carré Rive Gauche

Galerie Desarnaud

Nicolas Megnier-Perbet

5, rue de beaune

75007 PARIS

01 42 61 78 74

galeriedesarnaud@yahoo.fr

 

La galerie est ouverte du mardi au samedi, de 14 h à 18 h.

Le matin sur rendez-vous .

 

La galerie a été crée en hommage à Marie Jeanne Rosalie Desarnaud (1775-1842), fondatrice de "L'Escalier de Cristal" au Palais-Royal, célèbre sous la Restauration pour ses objets de cristal montés sur bronze doré. Outre du cristal des manufactures de Montcenis-Le Creusot, Baccarat, Vonèche... la galerie vous présente une sélection de dessins et de tableaux néo-classiques et romantiques, de sculptures, de mobilier et d'objets d'art de la première moitié du XIXème siècle avec un accent particulier pour le Charles X.

Nicolas Megnier-Perbet, diplomé de l'Ecole du Louvre et de Paris-IV Sorbonne, sera heureux de vous recevoir pour vous faire découvrir ses trouvailles.

 

note importante :

Par mesure de sécurité tous les objets ne sont pas conservés à la galerie. Si vous souhaitez voir un objet précis, merci de me contacter avant votre visite.