Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 avril 2015 6 04 /04 /avril /2015 20:52

 

 

 

(( VENDU ))

 

 

Paul Sormani, Iris & Antinous, Sculptures en bronze doré

 

PAUL SORMANI

(1817-1877)

 

"IRIS & ANTINOUS"

 

Paire de sculptures en bronze doré.

Socles en marbre griotte.

 

La sculpture d'Antinous est inspirée du célèbre marbre antique "Antinous du Belvédère" conservé au Vatican au Musée Pio-Clementino.

 

Les deux sculptures sont signées sur la terrasse "SORMANI PARIS".

 

EPOQUE NAPOLÉON III.

 

Dimensions :

Hauteur pour Iris 33,8 cm.

Hauteur pour Antinous 28 cm.

Base en marbre griotte 8,5 cm de coté.

 

En parfait état.

 

********************

 

Dans la mythologie grecque, Iris est la déesse de l'Arc-en-ciel, et messagère des dieux.

Elle est la fille de Thaumas et d'Electre, et sœur des Harpyies. Non mentionnée dans l’odyssée, qui représente Hermès comme l'unique messager des dieux, Iris est, dans l’Iliade et dans les hymnes homériques, l'agile déesse qui se rend continuellement de l'Ida dans l'Olympe, chargée des messages divins, ou descend sur la terre pour annoncer aux mortels la volonté des Olympiens. Elle a aussi accès dans les profondeurs des eaux, et se glisse sous les vagues pour communiquer avec les dieux marins.

Se manifestant aux yeux des mortels tantôt sous sa forme divine, tantôt sous une forme humaine, elle ne se borne pas à remplir machinalement sa mission dont elle est chargée, mais elle aide de ses conseils et de sa protection ceux avec lesquels elle se trouve en rapport.

 

********************

 

L’Antinoüs du Belvédère, également connu comme le Lantin, est une statue en marbre, copie romaine d'un original grec, longtemps interprétée comme une représentation d'Antinous, désormais reconnue comme un Hermès. Il est actuellement conservé à Rome au Musée Pio-Clementino.

Découverte à Rome près du Chateau Saint-Ange, ancien mausolée de l'empereur Hadrien, la statue est prise pour une représentation du favori de ce dernier, Antinous. En 1543, le pape Paul III s'en porte acquéreur pour ses collections et l'installe dans la cour des sculptures du Palais du Belvédère, qui contient déjà des œuvres célèbres comme le groupe du Laocoon ou l'Apollon du Belvédère.

La statue connaît rapidement une grande célébrité : Nicolas Poussin y voit le canon des proportions idéales et en 1683, Gérard Audran l'inclut dans son recueil des Proportions du corps humain mesurées sur les plus belles figures de l'Antiquité, destiné aux jeunes sculpteurs. Elle fait l'objet de nombreux moulages : une copie en bronze figure dans les collections du roi Charles 1er d'Angleterre avant d'être rachetée par Cromwell; une autre rejoint la collection de Louis XIV; une copie en marbre sera également achetée par le tsar Pierre Le Grand. On en retrouve également des moulages dans les académies d'art, comme celles de Milan et Berlin.

L'archéologue Winckelmann la reconnaît comme une statue « de première classe » et en admire beaucoup la tête, « sans conteste une des plus belles têtes de jeune homme de l'Antiquité ».

 

********************

 

Paul Sormani est un des grands ébénistes et bronziers de la seconde moitié du XIXème siècle.

Né à Venise, Paul Sormani s’installe à Paris au milieu du XIXe siècle. Il se spécialise dans les reproductions des meubles de styles Louis XV et Louis XVI. Il participe aux différentes Expositions Universelles, notamment à Paris en 1855 où il reçoit une médaille de première classe, à Londres en 1862 où il reçoit une deuxième médaille et à nouveau à Paris en 1867. A ces grandes expositions internationales il expose des « petits meubles fantaisie » et des reproductions d'excellentes qualité de quelques pièces du Garde Meuble National.
À cette occasion le catalogue de l'exposition Universelle de 1867 lui rend hommage en affirmant que « toute sa production révèle une qualité d’exécution de tout premier ordre ». Cette meme année 1867, il s’établit au 10 rue Charlot dans le Marais. Il y connaît un grand succès jusqu’à son décès en 1877. Sa femme et son fils reprennent alors la direction de l’affaire et s’établissent au 134, boulevard Haussmann. Les pièces sont alors estampillées « Veuve Sormani & Fils ».

Les sculptures signées de Sormani sont rares sur le marché de l'art.

 

 

Paul Sormani, Iris & Antinous, Sculptures en bronze doré
Paul Sormani, Iris & Antinous, Sculptures en bronze doré
Paul Sormani, Iris & Antinous, Sculptures en bronze doré
Paul Sormani, Iris & Antinous, Sculptures en bronze doré
Paul Sormani, Iris & Antinous, Sculptures en bronze doré
Paul Sormani, Iris & Antinous, Sculptures en bronze doré
Paul Sormani, Iris & Antinous, Sculptures en bronze doré
Paul Sormani, Iris & Antinous, Sculptures en bronze doré
Paul Sormani, Iris & Antinous, Sculptures en bronze doré
Paul Sormani, Iris & Antinous, Sculptures en bronze doré
Paul Sormani, Iris & Antinous, Sculptures en bronze doré
Paul Sormani, Iris & Antinous, Sculptures en bronze doré
Paul Sormani, Iris & Antinous, Sculptures en bronze doré
Paul Sormani, Iris & Antinous, Sculptures en bronze doré
Paul Sormani, Iris & Antinous, Sculptures en bronze doré
Paul Sormani, Iris & Antinous, Sculptures en bronze doré
Paul Sormani, Iris & Antinous, Sculptures en bronze doré

Partager cet article

Repost 0
Published by desarnaud-antiquaire - dans Sculptures
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : desarnaud-antiquaire.over-blog.com
  • desarnaud-antiquaire.over-blog.com
  • : Tableaux, Dessins, Estampes, Sculptures, Mobilier et Objets d'Art du XIXème Siècle, avec un accent particulier pour les époques Empire - Restauration Charles X - Louis Philippe.
  • Contact

Retour à la page d'accueil

 450410-1assiette-or-2n 

   

Recherche

Au coeur du Carré Rive Gauche

Galerie Desarnaud

Nicolas Megnier-Perbet

5, rue de beaune

75007 PARIS

01 42 61 78 74

galeriedesarnaud@yahoo.fr

 

La galerie est ouverte du mardi au samedi, de 14 h à 18 h.

Le matin sur rendez-vous .

 

La galerie a été crée en hommage à Marie Jeanne Rosalie Desarnaud (1775-1842), fondatrice de "L'Escalier de Cristal" au Palais-Royal, célèbre sous la Restauration pour ses objets de cristal montés sur bronze doré. Outre du cristal des manufactures de Montcenis-Le Creusot, Baccarat, Vonèche... la galerie vous présente une sélection de dessins et de tableaux néo-classiques et romantiques, de sculptures, de mobilier et d'objets d'art de la première moitié du XIXème siècle avec un accent particulier pour le Charles X.

Nicolas Megnier-Perbet, diplomé de l'Ecole du Louvre et de Paris-IV Sorbonne, sera heureux de vous recevoir pour vous faire découvrir ses trouvailles.

 

note importante :

Par mesure de sécurité tous les objets ne sont pas conservés à la galerie. Si vous souhaitez voir un objet précis, merci de me contacter avant votre visite.